37 nouvelles interpellations dans une nouvelle nuit de tension en Guadeloupe

“”Notre quartier a été caractérisé par des pillages de magasins, notamment dans la commune du Lamentin où un petit centre commercial a été attaqué par une tractopelle.», a appris l’AFP auprès du commandement de la gendarmerie guadeloupéenne.

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a blâmé la situation dimanche matin.Insupportable et inacceptable« En Guadeloupe, l’enjeu de la vaccination forcée des soignants a dégénéré en obstruction et violence.

Selon Atal, des renforts de police et de gendarmerie de la métropole française, notamment la gendarmerie et les forces de raid, devraient arriver dimanche sur l’île.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Dans certaines villes de l’île, des épiceries et des pharmacies ont été pillées. “”Des barricades situées en amont ont à chaque fois entravé notre progression“Selon le genre témoignage de suspicion”Faux coup de fil pour nous séduire ailleurs, comme un pompier“. Dans la commune de Morne-à-l’Eau, un commissariat a tiré.

“”Côte-sous-le-vent a été un point particulièrement actif« Selon les ordres de la gendarmerie guadeloupéenne, il signale des obstacles de toutes tailles dans cette zone de l’île, mais est globalement assez calme.

“”37 personnes ont été arrêtées et détenues par la police“, selon des sources policières,”Presque en train de piller“Commerces et restaurants. Environ 200 personnes ont été affectées au centre de l’île pour faire face au barrage en feu.”de nombreux“Je tends aussi une embuscade toute la nuit.

“”Il y a eu des tirs en direction des forces d’intervention, notamment lors d’une tentative d’attentat de la police municipale de Gossier.« Au total, plus de 150 gaz lacrymogènes et grenades non fermées ont été lancés par la police.

Souffrant d’obstacles et d’émeutes depuis plusieurs jours, la Guadeloupe est sous couvre-feu les mardis de 6h à 5h du matin.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Des obstacles étaient encore répertoriés dans certaines parties de l’île dimanche matin.


avis

Tête d’étoile

Stéphane ValenskiStéphane Valenski

Chronique

Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristoph Donner

Chronique

Robin Rivaton, essayiste, membre du Conseil d'évaluation scientifique de la Fondation pour l'innovation politique (Fondapole).Robin Rivaton

Journal libéral

"Si ce n'est pas faux quand de nombreux économistes prestigieux viennent dire que c'est le bon moment pour emprunter aujourd'hui, ils s'expliquent pour la mauvaise raison."Considérez Alan Madran.Alain Madelin