A Grenoble, deux diplômés d’Amazon veulent arrêter de vendre des livres français en ligne

C’est le contraire des deux. En attendant, la célèbre librairie du 200e anniversaire Arthaud dans un hôtel particulier du XVIe siècle à Grenoble (Isère). Pendant ce temps, la librairie en ligne Rireka a été lancée il y a tout juste deux mois.

« Les deux sont intimement liés. Grâce à Arthaud, nous avons une collection de 80 000 titres et un véritable savoir-faire libraire tout en gardant le contact avec les lecteurs locaux. Cela alimente notre vitrine virtuelle Releka. « Masu », précisent leurs gérants, Emmanuel Henry et Mark Bordie . Ces anciens cadres d’Amazon ont racheté l’agence grenobloise Arthaud en octobre 2020 avec l’idée de lancer une plateforme digitale avec une cible bien précise.

“Nous visons 2,5 millions d’expatriés français qui ont des difficultés à accéder aux catalogues francophones. L’envoi de livres depuis la France est long et très coûteux…”, a déclaré la carrière. Je témoigne à New York ou à Londres de deux entrepreneurs qui ont également été expatriés en France. pendant ce temps. Par conséquent, cette plateforme offre la livraison gratuite dans 185 pays. “Les exportations de livres depuis la France s’élèvent à 600 millions d’euros, un marché à fort potentiel”, a déclaré Emmanuel Henry.

Recommandations de librairie

Le traitement efficace des commandes est de retour d’Amazon, mais Mark Bordie affirme : Nous ne sommes qu’une librairie. Les recommandations sont faites par les commerciaux grenoblois, pas par des algorithmes. “”

La baisse des prix a été un succès, avec six fois plus de visiteurs à Lilleca le premier mois que prévu. “Nous voulons doubler le chiffre d’affaires d’Arthaud de 5 M€ à 10 M€”, a indiqué l’émission Emmanuelle Henry. Gournoble emploie six préparateurs de commandes. La partie logistique du site internet pourrait aller dans un entrepôt plus grand en 2022, toujours dans la capitale de l’Iserois, et devenir une plaque tournante du livre francophone.