À Washington, nous sommes passionnés par les hiboux arctiques

Des rumeurs circulent depuis plusieurs jours que des harfangs des neiges sont en ville.

“”Il est là!“Crier l’un des ornithologues amateurs du jour, le trépied sprinte pour trouver un meilleur angle de vue.

“”C’est étonnant“Je suis enthousiasmé par Melea Rose dans un grand manteau.”J’ai longtemps observé les oiseaux, mais c’est la première fois que je vois un harfang des neiges !Mettre sur la liste“.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Observation des oiseauxObservation des oiseaux“) est une activité populaire aux États-Unis, et la présence hebdomadaire de ce seigneur de la toundra au cœur de la capitale fédérale constitue un événement pour les passionnés.

-Avertissement d’oiseaux rares-

d’ici, “On peut voir le Capitole… c’est impressionnant, ce contraste entre la faune et la ville, surtout à Washington, a tous ces monuments emblématiques.« Elle continue, son camarade Alex à ses côtés. Le couple s’est fourni des baby-sitters pour la nuit pour venir ici avec un télescope.

Comme beaucoup de curiosités du soir, Melelia Rose a été prévenue par eBird. Il s’agit d’un réseau animé par des ornithologues amateurs qui signalent la présence d’oiseaux rares à la communauté.

Cette fois, le photographe n’est pas installé dans les bois ou sur les rives du lac, mais il y a une tente de sans-abri entre la façade frappante de la gare Union de Washington et le boulevard animé, et ce centre est infesté de rats. sur ce dans la bande médiane. Harfang des neiges.

Il a des plumes tachetées de gris et de blanc et est identifié comme une jeune femelle. Assise au-dessus de la statue comme au milieu d’une toundra, elle scrute la promenade de la gare avec des yeux jaunes sur les bords blancs, à la recherche de rongeurs qui pourraient entrer dans ses griffes.

–Un “Visiteurs de l’Arctique“-

Parmi les curieux, ce dernier jour était devant Union Station, l’ambassadeur de Suisse aux Etats-Unis, passionné d’ornithologie.

“”Ce fut un plaisir tout particulier de voir le harfang des neiges dans un cadre aussi improbable.“, a déclaré le diplomate à l’AFP.un long moment“Son harfang des neiges”liste“.

Avec leurs immenses ailes blanches, ce sontOiseaux de neige et de glace” C’est “Comme une créature dans un autre monde“Kevin McGowan, professeur au Cornell Lab of Ornithology, s’émerveille.

Les harfangs des neiges nichent dans le cercle polaire arctique en été, et la plupart des gens se déplacent vers le sud pour passer l’hiver, mais s’arrêtent généralement à la frontière canado-américaine.

Sa présence dans une région si méridionale, “C’est comme avoir un ours polaire dans votre quartier.“, poursuivent les ornithologues.

-Harry Potter-

“”C’est un oiseau fascinant, surtout pour les amoureux des oiseaux de la région de Washington, dont l’existence est vraiment rare. C’est l’enfer !“Nous confirmons auprès de l’AFP Scott Weidensaul, co-responsable du projet SnowStorm. Ce projet démontre sa présence en Amérique du Nord.”

Dans sa veste de poisson-globe noire, Edward Edder prépare son énorme appareil photo pour cela.”Visiteurs de l’Arctique“Le retraité de 71 ans qui était déjà présent la veille a remarqué la communauté ornithologique.”Peut-être qu’il s’est encore développé pendant la pandémie car c’est un passe-temps qui permet de maintenir une distance sociale et de tracer son propre chemin…“”

Express

Certains enfants essaient d’apercevoir les oiseaux qu’ils auraient pu voir dans Harry Potter alors que leurs parents désignent la statue de la perche.hibou“Hedwige, fidèle compagne de l’apprenti sorcier, est un harfang des neiges.


avis

Chronique

François Bazin, essayiste et journaliste spécialisé en politique.François Bazin

Chronique

Christophe DonateurChristophe Donateur

Chronique

Chronique des donateurs Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristophe Donateur

Chronique

Sylvain Chute