Abus de position dominante : l’Amazonie italienne inflige une amende de plus d’un milliard d’euros

Encore un revers en Amazonie. Le genre en concurrence en Italie condamnée jeudi à plus de 1,128 milliard d’euros d’amende pour “abus de position dominante”. C’est l’une des plus grosses amendes pour agissements anticoncurrentiels infligés à Amazon par un pays.

La position dominante d’Amazon sur le marché italien “a permis aux vendeurs de devenir actifs sur la plateforme Amazon.it et de promouvoir leurs propres services logistiques en nuisant aux opérateurs concurrents”, a dominé jeudi le chef de la concurrence italien. Les vendeurs qui n’utilisent pas les services logistiques d’Amazon sont exclus de “l’ensemble des avantages indispensables à la visibilité et à de meilleures perspectives de ventes”.

Ainsi, selon Watchdog, le groupe américain “a fait du mal en empêchant les prestataires logistiques e-commerce concurrents de proposer aux vendeurs en ligne un prestataire de qualité comparable à la logistique d’Amazon”. Cette stratégie “a creusé le fossé entre la puissance d’Amazon et la puissance de ses concurrents” sur le marché italien.

En Italie, 70% des achats électroniques se font sur Amazon

Ce comportement est encore plus grave du point de vue de la loi antitrust italienne, car “au moins 70 % des achats d’électroménagers en Italie” sont effectués sur Amazon. Dans une question de l’AFP, le groupe américain exprimera un « profond désaccord » avec les sanctions et fera appel contre celles-ci.

L’un des géants américains de la distribution en ligne a attiré l’attention de nombreuses autorités. Il avait déjà été condamné à une amende de 68,7 millions d’euros en novembre pour avoir enfreint les règles de la concurrence en restreignant l’accès à la plateforme Amazon à certains revendeurs de produits Apple.

Les pays de l’Union européenne ont durci ces derniers mois les sanctions économiques contre les poids lourds du numérique aux États-Unis et en Chine pour mieux réguler leurs activités.

Les géants du numérique ont été élus à plusieurs reprises par la Commission européenne pour des pratiques considérées comme anticoncurrentielles. Ainsi, Google a reçu une lourde amende de l’UE. Cela représente un total cumulé de 8,25 milliards d’euros. Une commission clé du Parlement européen a adopté en novembre un projet de règlement sur le marché numérique (“Digital Markets Act”, DMA) pour mieux réguler Internet et mettre fin aux abus de pouvoir des géants du secteur. ..

Amazon, qui connaît le boom du commerce en ligne depuis le début de la pandémie de Covid-19, mais peine à s’approvisionner en fournitures pour répondre à ses besoins, a été de 3,2 milliards de dollars de moins que les investisseurs au troisième trimestre. ‘Attentes. Le bénéfice net du deuxième trimestre était de 7,8 milliards de dollars, soit 48% de plus qu’il y a un an.

Fin septembre, près de 1,5 million de personnes dans le monde travaillaient chez Amazon, 30 % de ce qu’il était il y a plus d’un an, et malgré la levée de nombreuses mesures de confinement, l’entreprise a de plus en plus affaibli la demande. embaucher difficile à rencontrer. Pays.