Arbitrage Tapie/Crédit Lyonnais : Quatre hommes condamnés à la peine, dont le patron d’orange

Contrairement à la décision du tribunal correctionnel d’acquittement général en juillet 2019, le tribunal a accordé à Bernard Tapie 403 millions d’euros en arbitrage.escroquer“.

Un petit tribunal rempli d’œufs écoute dans un profond silence cette décision tant attendue, une ancienne affaire entre Bernard Tapie, décédé en octobre, et Crediliyone à propos de la revente d’Adidas au début des années 1990. J’ai tranché un conflit.

L’arbitrage qui a eu lieu en 2008 pour mettre fin au litige a rapidement fait polémique. Il a ensuite été révoqué dans un procès civil en 2015, et Bernard Tapie a ordonné le remboursement des fonds publics qu’il avait collectés.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

La cour d’appel a statué mercredi sur la procédure pénale, qui devait déterminer si le crime avait été commis.

Stéphane Richard, alors directeur de cabinet du ministre de l’Économie, Christine Lagarde, est désormais le PDG d’Orange et a été condamné à un an de prison et 50 000 € d’amende.

“”Il a pris des mesures graves en portant atteinte aux intérêts de Bernard Tapie, aux intérêts de l’État et aux intérêts financiers qu’il était chargé de défendre.», a expliqué la présidente du tribunal de grande instance Sophie Clément.

-“”Crédit de dommages“-

Bonjour”Confiance trahie“Par Christine Lagarde”Son comportement occulte“Le juge de paix a continué.”Le préjudice subi par l’État est énorme en raison du montant des malversations et du manque de crédit que les actions des accusés ont jeté sur les affaires publiques.“.

Stephen Richard, 60 ans, qui a quitté le tribunal sans commentaire, a annoncé dans un communiqué qu’il avait été poursuivi devant la Cour de cassation.Accusation infondée (…)” Lorsque “Sur la base d’aucune preuve“.”Je confie la mission au conseil d’administration d’Orange“, Il ajouta.

L’opératrice téléphonique démarrera mercredi à 18 heures.Obtenir des résultats“La décision contre M. Richard.

Christine Lagarde a déclaré en 2016 qu’elle n’avait pas fait appel de la sentence arbitrale.Négligence“Mais il était exempt de peines par les tribunaux de la République.

Le tribunal a condamné deux hommes reconnus coupables d’escroquerie (Pierre Estoup, l’un des trois arbitres, et Maurice Lantourne, l’avocat historique de Tapi) à la peine la plus lourde.

Le premier, maintenant 95, est “Acquis par la cause de Bernard Tapie“Lorsque”Complètement maîtrisé l’arbitre en évitant les deux autres arbitres», estime M. Clément : il a été condamné à trois ans de prison et 300 000 € d’amende.

La seconde est “Désignation obtenue“De M.Estoup et a”Poursuivre une relation secrète“Selon le tribunal, avec lui pendant le processus.

-“”Intérêt privé“-

Reconnu coupable de détournement de fonds publics, Me Lantourne, 65 ans, a été condamné à trois ans de prison, dont un an d’amende de 300 000 € et cinq ans d’emprisonnement.

La cour d’appel a également indiqué que Jean-François Rocky, l’ancien président de l’entité chargée de gérer les responsabilités de Creddy Lyone, a déclaré :Mettre ses connaissances“Officiel”Pour un gain privéL’homme de 66 ans a été reconnu coupable de détournement de fonds publics et condamné à deux ans de prison et 25 000 € d’amende.

Un autre fonctionnaire, Bernard Suchemama, a été libéré avec lui.

Bernard Tapie était impliqué dans l’affaire, mais les poursuites pénales à son encontre ont disparu depuis sa mort le 3 octobre. Néanmoins, la Cour d’appel a dit qu’il “A fait une négligence civile” de “Redynamiser son soutien politique“Lorsque”Désigner son avocat pour faire pression sur l’autre partie“.

A la lecture de ces motivations, Elve Timime, un homme d’affaires avocat qui a toujours clamé son innocence, secoua la tête.

Hmm. Estoup et Lantourne, ainsi que la société liquidatrice de Bernard Tapie, ont été condamnés à verser environ 400 millions de dollars à la structure qui gère la dette du Crédit Lyonnais.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Hmm. Richard et Rocky ont été condamnés à payer 40 000 € pour ces mêmes structures, et les quatre prévenus ont été condamnés à payer 100 000 € pour préjudice moral à l’Etat et 600 000 € pour frais de justice pour la rizière.


avis

Chronique

Frédéric Filloux est chroniqueur à L'Express et rédacteur en chef de Monday Note.Frédéric Phillow

Tête d’étoile

Stéphane ValenskiStéphane Valenski

Chronique

Rama Yade, vice-président du Parti radical (PR), 10 mars 2012.Sylvain Fall

Chronique

Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristoph Donner