Attaque contre “Charlie Hebdo” : fuite d’un élément confidentiel


N.-É.Les documents confidentiels au cœur des cyberattaques à grande échelle.Comme révélé Informations FranceEn juin dernier, un cabinet d’avocats victime d’un piratage informatique a confirmé que plus d’un million de fichiers avaient été divulgués sur le darknet en lien avec des affaires sensibles telles que des attaques. Charlie Hebdo Assassinat de Samuel Paty le 16 janvier 2015 ou le 16 octobre 2020. Une photo d’une scène de crime dans les locaux d’un journal satirique précise une information française partagée sur un forum public de hackers avant qu’elle ne soit récemment supprimée. L’entreprise en question, spécialisée dans l’assistance aux victimes, s’est rendu compte cet été qu’elle était la cible d’une cyberattaque alors qu’un système informatique était paralysé.

Le groupe de hackers “Everest” est soupçonné d’être à l’origine de ce hack. Selon le site d’information, les malfaiteurs ont d’abord exigé une rançon de 500 000 € avant de facturer un montant plus élevé en raison de la confidentialité des données piratées. Mi-novembre, un pirate informatique soupçonné d’avoir servi d’intermédiaire entre un pirate informatique et un cabinet d’avocats a été interpellé. L’enquête a été commandée par la police judiciaire de Lyon et l’Office central de lutte contre les infractions liées aux technologies de l’information et de la communication, a indiqué le parquet lors de l’ouverture de l’information judiciaire.

Le rapport d’autopsie et certains documents d’enquête ont été divulgués

Selon les informations des médias suisses RTSAprès avoir enquêté sur une cyberattaque en Suisse, plusieurs actes d’instruction, comptes rendus d’auditions de témoins et d’accusés, et rapports d’autopsie et demandes ou décisions consacrées à l’affaire sont désormais entre les mains de hackers. Environ 2 000 procédures liées à des attaques de ransomware ont été enregistrées par les autorités entre 2016 et 2020, mais seulement 0,3% ont été inculpées, mettant l’accent sur les informations françaises. Preuve qu’identifier un hacker est un vrai casse-tête pour les autorités.

Lire à nouveauPhebe-Dark Web vous veut aussi


L’équipe éditoriale vous conseillera