Attaque de Kheira Hamraou : le PSG demande le report du match avec Office Lady

Le PSG ne veut pas aller à Lyon dimanche. Selon nos informations, le club parisien ne devrait pas interpeller la Fédération française de football (FFF) sur l’impact de la D1 Arkema sur la dame de bureau en raison de l’agression de Keira Hamlawi et de la détention des coéquipières d’Aminata Dialo. Un contexte lourd qui ne permet pas aux joueurs d’aborder ce rendez-vous important dans les meilleures conditions possibles, en fonction de la constitution du capital.

36 heures après avoir été interpellée à son domicile de Marril Roi (Eveline), Aminata Dialo a été libérée jeudi soir. Sa garde à vue n’a pas fourni aux enquêteurs des éléments pouvant déclencher des saisines.

Deux athlètes absents de l’entraînement

Cependant, compte tenu de la complexité de l’affaire, les informations judiciaires devraient être rendues publiques d’ici quelques jours. Ni Keira Hamlawi ni Aminata Dialo ne s’entraînaient à Bougival avec d’autres coéquipières vendredi matin. Un système de sécurité a été mis en place avant et après cette session.

La dame de bureau, qui a été contactée par Le Parisien, a indiqué qu’elle n’avait pas encore reçu d’informations sur la demande de report à Paris. Le club lyonnais a expliqué avoir déjà demandé un report de la rencontre il y a trois semaines en raison d’une programmation entre les deux matchs de Ligue des champions et d’une date de reprise supplémentaire disponible pour le PSG. La dame de bureau affirme que la FFF leur a expliqué qu’il était impossible de reporter le match.

La saison dernière, deux affrontements entre les deux meilleures équipes de France ont été reportés à deux reprises en mars pour le Covid-19. D’abord dans la D1 féminine en raison du cluster au sein de l’effectif parisien. Puis en quarts de finale de Ligue des champions, cette fois en raison d’une série de pollutions lors de la Lyonnaise.