Attaque de la cathédrale Notre-Dame : 30 ans de prison pour Farid Ikken


N.-É.Dried Ikken a été condamné à 30 ans de prison par un grand tribunal spécial de Paris, vendredi 19 novembre. Dans le premier exemple, en octobre 2020, il avait déjà été condamné à 28 ans de prison. Dès lors, la cour d’assises a décidé de l’alourdir en ajoutant une ordonnance de sûreté aux deux tiers et une interdiction définitive du territoire français à la fin de son incarcération. Les djihadistes ont également été condamnés à une interdiction de port d’armes pendant 15 ans.

Des citoyens algériens ont été condamnés pour association de criminels terroristes et ont tenté d’assassiner des détenteurs de l’autorité publique en lien avec des sociétés terroristes. Le 6 juin 2017, dans la cour avant de la cathédrale Notre-Dame, l’agresseur a sauté sur trois policiers, a frappé l’un d’eux avec un marteau et a crié « pour la Syrie ». Des policiers ont été arrêtés après une blessure mineure à la tête et l’un de ses collègues a tiré et blessé Farid Ikken à la poitrine.

Lire à nouveauAttaque devant la cathédrale Notre-Dame : l’auteur demande sa condamnation

Représailles

Dans son sac et chez lui, la police a trouvé du matériel de propagande djihadiste et une vidéo de son allégeance au groupe État islamique (EI), “à l’heure de la vengeance, à l’heure de la vengeance, à l’heure du djihad”.

Lire à nouveauLuc de Barchent-Face Global Jihad and Change Strategy

Si Farid Ikken a immédiatement reconnu le fait, il a nié avoir voulu tuer le policier. Lors de son premier procès, il les a blessés par des “actes de résistance politique” visant à attirer l’attention de l’opinion publique française sur le massacre de (ses) frères et sœurs à Mossoul, en France et en Syrie. L’armée qui a bombardé l’Etat islamique dans l’Union occidentale. »


L’équipe éditoriale vous conseillera