Benoit Simian (ex LREM) renvoyé pour corriger le “harcèlement”


N.-É.enoît Simian sera jugé au printemps prochain. L’ancien adjudant LREM Girondo, qui a appris mercredi par le parquet de Bordeaux, et désormais Libertés et Teritoire, ont été renvoyés pour corriger des “harcèlements”. Le parquet a confirmé l’information de Mediapart et précisé que l’adjudant serait jugé le 24 mars 2022. C’est sa femme qui l’a blâmé, et il a été déchiré dans le processus d’un divorce acharné. De son côté, l’adjoint du Médoc a confirmé avoir été convoqué à l’Agence France-Presse et a accusé son épouse d'”une intention manifeste de blesser (la sienne)” dans le cadre de la procédure de divorce toujours en cours du bas.

En décembre 2020, le bureau parlementaire a rejeté la demande de levée d’immunité formulée par le parquet de Bordeaux, étant donné que Benoit Simian a “toujours obéi” à la convocation à la justice et à la libre audience. ..

Lire à nouveauLe député Benoit Simian nie avoir tenté d’échapper à la justice “résolument”

La demande de justice de Bordeaux faisait partie d’une enquête de la gendarmerie pour “harcèlement moral par un conjoint” après que Solaya Simian l’ait accusée d’avoir visé son mari. Ce dossier est lié à une procédure de divorce “très controversée” avec “plaintes croisées” et pointe vers des sources proches du dossier.