BHL-François sur Lesbos


VSC’est une très belle image de la semaine.

Dans d’autres parties de l’Europe, les protagonistes du débat public détournent le regard sans vergogne tandis qu’une poignée d’immigrés kurdes meurent à la frontière avec la Pologne, et ici en France il y a une histoire de haine non conventionnelle et ivre. c’est le pape François, un homme qui se rend à Lesbos et qui se trouve à quelques mètres du camp de Mabrovoni, pour dire trois choses simples.

1. Lorsqu’un navire transportant des personnes désespérées a échappé à la guerre et à la misère et a chaviré entre la Turquie et la Grèce, lorsque la Méditerranée est devenue un “cimetière froid sans pierres tombales” et un “miroir de la mort”, c’est-à-dire ” “Mare Nostrum” est “Mare Mortuum”, ce n’est pas tout…


Illustration : Dusal de “le point”

L’équipe éditoriale vous conseillera