Biathlon : la bévue des Bleus pour entamer la Coupe du monde

La Tchèque Marka Davidova a remporté un individuel (15 km) à Östersund (Suède) en ouverture de la Coupe du monde de biathlon ce samedi, mais les Françaises l’ont carrément raté. Spécialisée, championne du monde et tireuse parfaite, Davidova a battu l’Autrichienne Lisa Theresa Hauser et l’Allemande Denise Herrmann pour remporter sa troisième victoire en carrière. Coup de coeur principal.

Le Grand Champion du Globe de Cristal, le Norvégien Tyril Eckhoff, est resté à la 30e place avec cinq fautes de carabine, suivi de son compatriote Martéols Broiseland à la dixième place avec trois fautes. .. Souffrant des inefficacités chroniques du tir, Rebruce a surmonté de vrais défis et a très mal commencé cette saison olympique. La première équipe de France, Anais Vescondo, n’était qu’à la 28e place (4 obstacles). Anaïs Chevalier-Bouchet, n°1 tricolore de 2020 à 2021, va plus loin (52e, 5 obstacles). Justine Braisaz-Bouchet est 38e, Chloé Chevalier 48e et Julia Simon 72e.

“Cela ne remet pas en cause tout ce sur quoi nous avons travaillé jusqu’à présent.”

“Je regrette d’avoir dépassé Julia Simon. Je dois repartir demain (à l’épreuve du sprint). Je me sentais prêt, mais à la première rampe de lancement j’ai fait une erreur. J’y ai pensé. Je me suis interrogé sur ma forme et mes sentiments. Dans mon temps de ski, je suis loin d’être le meilleur. Je ne me sentais pas bien. J’ai besoin d’une course et c’est long Commencer par une épreuve de poursuite personnelle, probablement pas la meilleure, mais cela ne remet pas en cause tout ce que nous avons travaillé sur. Demain, je vais vous montrer le maillot. “”

Justine Braisaz-Bouchet veut aussi se remettre de l’épreuve du sprint. “J’ai eu du mal à trouver le bon déclencheur sur le plan”, dit-elle. La formation a le même problème. Mais je suis sûr que je trouverai une solution bientôt. “”