Biathlon : le blues à l’olympienne

Bruce (Anais Chevalier Bushe, Chloe Chevalier, Justine Briza’s Bushe) même si certaines célébrités du circuit, notamment les soeurs suédoises Hannah et Elbaila Eberg, décident de sauter l’impasse en vue des JO, Julia Simon) a été absent trois fois cette saison et se positionne clairement comme un sérieux prétendant au titre pour cette deuxième victoire.

Après deux exercices malheureux, la Française est certainement revenue sur le devant de la scène. En témoignent également les bons résultats obtenus au niveau individuel (8 podiums).

Dans la composition quasi olympique, seule Chloé Chevalier a remplacé la titulaire Anais Bescond, rendant une copie très propre, surtout lorsqu’elle a été tirée avec un total de quatre balles de pioche.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Aux avant-postes de bout en bout, Le Bruce était sûr de laisser le relais assuré par Justine Brizas Bushe en milieu de course. Julia Simon a franchi en douceur la ligne d’arrivée avec un drapeau tricolore à la main et une laisse. Confortable (35,1 secondes) Sur la Suède (Johanna Scottheim, Stina Nilsson, Mona Brorsson, Anna Magnusson), la Russie (Valeria Vasnetkova, Svetlana Milonova, Irina Kazakevic, Christina Reztsova) 1 minute 12 secondes A terminé à la 3e place avec 2.

– Potentiel –

Il reste encore un relais à négocier avec succès lors de la Coupe du monde le 22 janvier à Anterselva (Italie) avant de basculer sur la grande course olympique prévue sur le site de Zhangjiakou le 16 février, mais en France, il y a clairement une possibilité de côté.

“”En toute confiance, le Biathlon permet de passer d’un 10/10 à un tir beaucoup plus laborieux du jour au lendemain. Vous devez garder les pieds sur terre.Mais cette année, nous avons une super équipe de filles et nous pouvons gagner des médailles“Chloé Chevalier, 26 ans, qui est montée sur la plus haute marche du podium de la Coupe du monde pour la première fois de sa carrière, a déclaré.

Concernant son destin personnel, la biathlonienne française n’est pas encore convaincue de sa position dans le tournoi, mais a assuré qu’elle ne se focaliserait pas trop sur l’annonce de la sélection de Pékin.

Express

“”C’est toujours le but principal, mais je l’ignore. J’espère qu’ils dirigent la meilleure équipe, pas les chefs d’équipe. Les billets olympiques sont très chers. Il y a 6 personnes dans le tournoi, et seulement 4 personnes au départ.“, Elle a expliqué.


avis

Chronique

Christophe DonateurChristophe Donateur

Chronique

Chronique des donateurs Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristophe Donateur

Chronique

Sylvain Chute

Chronique

Nicolas Bouzou identifie trois grandes batailles cette année.Nicolas Buzo