Biathlon : les Françaises ont un nouveau succès en ru-syncing

Et au final, ce sont les Français qui gagnent. J’ai gagné deux des trois derniers relais. Une nouvelle fois, l’équipe de France féminine de relais s’est imposée à Lupording avec une équipe de deux sœurs Chevalier, Chloé et Anaïs, Justine Blizasbusche et Julia Simon. Hub a imposé sa loi à l’athlétisme allemand. Favoris, ils ont assumé leur statut jusqu’au bout en courant sérieusement avec ce relais 4 x 6 km.

C’est Anaïs Chevalier-Bouchet qui a lancé Les Bleues. Manquer la cible deux fois (deux pioches). A l’issue du premier relais, la Française sera quatrième, à seulement 20 secondes des Norvégiennes. Le reste de la course est presque parfait. Les trois autres coureurs de relais ne connaissent que deux obstacles. L’un est de Justine Braisaz-Bouchet et l’autre de Julia Simon. “On a tous fait une course sérieuse. C’est vraiment trop bien. Un simple cliché ? Juste après la course, au micro de La Chaîne L’Equipe, ont-ils expliqué.

Aux avant-postes de bout en bout, Le Bruce était sûr de laisser le relais assuré par Justine Brizas Bushe en milieu de course. Julia Simon a franchi en douceur la ligne d’arrivée avec un drapeau tricolore à la main et une laisse. Confortable (35,1 secondes) Sur la Suède (Johanna Scottheim, Stina Nilsson, Mona Brorsson, Anna Magnusson), la Russie (Valeria Basnetkova, Svetlana Milonova, Irina Kazakevic, Christina Reztsova) 1 minute 12 secondes A terminé à la 3e place avec 2.

Avec cette deuxième victoire en relais, la France sera numéro un dans la catégorie générale Coupe du monde. Ils ne peuvent plus se préparer à quelques semaines du début des JO de Pékin (4-20 février).