Black Friday sur la bourse EDF après une série de mauvaises nouvelles

Vers 11h15, le marché reculait de 0,70% et le titre reculait de 16,08% à 8,69€. La réaction est “Assez violent, mais c’était prévu», a commenté auprès de l’AFP l’analyste d’Alphavalue Nicolas Bouhors, évoquant l’accumulation de mauvaises nouvelles.

Pour limiter la hausse des prix de l’électricité à la consommation, le gouvernement français a demandé jeudi à EDF d’augmenter de 20 % la quantité d’électricité nucléaire vendue à des concurrents à des prix réduits de 100 à 120 térawattheures (TWh). Soit jusqu’à 40% de la production prévue.

Cette décision coûtera des milliards de dollars au principal actionnaire du pays, mais le gouvernement peut respecter sa promesse de limiter la hausse des tarifs réglementés à 4 % en février. L’augmentation mécanique pour suivre le prix du marché était d’environ 35%, mais la promesse s’est transformée en casse-tête.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Sur le plan financier, EDF a annoncé jeudi soir que l’impact de cette mesure sur l’excédent total d’exploitation en 2022 serait de 7,7 à 8,4 milliards d’euros.

Nombre “Cela peut effrayer les investisseurs“Mais Nicolas Bouthors voit tout de même deux points positifs. Le marché anticipe une hausse des ventes d’électricité à 130 TWh, faisant monter les prix (46,5 euros le MWh).”Réduire le coût total d’EDF“.

Selon lui, le coût de cette mesure s’explique aussi par un calendrier très défavorable, comme des hauts sur le marché de gros, des tensions persistantes sur le gaz, et un recalcul des tarifs réglementés en février. “”En annonçant maintenant cette mise à niveau, EDF laisse une marge dérisoire pour racheter ces 20 TWh sur le marché.“”

C’est”Le seul levier dont disposent les gouvernements dans le processus politique à l’approche des électionsLes analystes rappellent que la promesse de bouclier tarifaire a été annoncée par le Premier ministre Jean Castex (notamment via des baisses d’impôts) alors que les prix de gros ont fortement chuté fin septembre.

-Nouveau “Soyez vigilant“-

La deuxième mauvaise nouvelle pour EDF est la prolongation de la période d’arrêt de cinq des 56 réacteurs de la centrale nucléaire française. En conséquence, le Groupe a revu à la baisse sa prévision de production nucléaire 2022 de 330/360 TWh à 300/330 TWh.

Actuellement, 10 de ces réacteurs sont à l’arrêt pour maintenance, etc., ce qui équivaut à 20 % de la capacité de production nucléaire française. La fermeture d’autres centrales peut perturber l’alimentation électrique du pays ou provoquer des coupures de courant au milieu d’hivers à forte consommation d’électricité.

Jeudi, l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a indiqué à l’AFP que le réacteur de la centrale de Penley (Seine Maritime) était aussi actuellement détecté ou suspecté dans quatre autres réacteurs d’EDF, se disant concerné par le problème. fermer.

À l’heure actuelle, on craint que d’autres réacteurs ne soient touchés. Toutes les nouvelles du jeudi sont “Plus inquiétant que Penley soit conçu différemment“Les réacteurs Civeaux et Chooz, et ça”Le problème de la corrosion ne semble pas être uniquement dû à un type particulier de réacteur“, selon Bouthors.

“”Si vous connaissez déjà la structure financière du groupe, son endettement élevé, ses besoins de financement (…), vous devez encore combler le vide en 2023, et vous ne pouvez pas exclure des augmentations de capital ou l’émission de titres hybrides.“, Il ajoute.

Quelles sont les implications économiques pour le groupe en 2022 ? Les analystes de Oddo BHF s’attendent à un excédent d’exploitation total (Ebitda en termes financiers) d’environ 10 milliards d’euros. Par rapport à la prévision d’EDF de 17,7 milliards pour l’ensemble de 2021.

Express

Enfin, un nouveau report du réacteur EPR de nouvelle génération en construction à Flamanville (Manche) a été annoncé mercredi. Ne commencez pas avant le second semestre 2023, pas fin 2022.

503 Échec de la récupération du backend

Échec de la récupération du backend

Maître de Méditation :

XID : 830448433


Serveur de cache de vernis

avis

Chronique

Christophe DonateurChristophe Donateur

Chronique

Chronique des donateurs Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristophe Donateur

Chronique

Sylvain Chute

Chronique

Nicolas Bouzou identifie trois grandes batailles cette année.Nicolas Buzo