C1 : ballons qualificatifs Chelsea, Barcelone, Manchester United

..Groupe E : Barcelone en position de force

(18h45) Dynamo Kiev-Bayern Munich

(21h00) Barcelone-Benfica

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Le Bayern Munich (12 points) a remporté quatre matchs et a déjà passé les qualifications et est sur le point de prendre la première place. Le nouveau succès du Dynamo Kiev (1 point) sur le terrain, ou un nul, garantit qu’il finira dans la tête.

Le Bayern prendra la pole position si le FC Barcelone (6 points) ne peut pas battre le Benfica Lisbonne (4 points) en cas de mauvaise surprise en Ukraine, comme Augsbourg (2-1) qui a perdu vendredi en Bundesliga. ..

Mais en Catalogne, perdre n’est plus une option. Au bord du précipice après deux défaites lors des deux premières journées, le Barça a relevé la tête en position de force vers la fin de la phase de poules.

Les coéquipiers de Memphis Depay seront à la 8e place s’ils gagnent trois fois de suite. C’est le résultat du rêve du nouvel entraîneur Xavi, qui a pris ses fonctions début novembre, en commençant par battre l’Espanyol (1-0) samedi.

..Groupe F : Manchester United veut sortir de la crise

(18h45) Villarreal-Manchester United

(21h00) Garçons de Berne-Atalante

Comme le FC Barcelone, Manchester United (7 points) a connu un début de saison difficile. Du coup, Ole Gunnar Solskjaer a été licencié dimanche, au lendemain de son humiliation à Watford (4-1).

“Vieux milieuAkaoni“L’ancien assistant norvégien Michael Carrick a pris le relais à titre provisoire et a rempli une mission importante pour qualifier un club britannique ambitieux pour la phase à élimination directe de la Ligue des champions.

L’équipe de Cristiano Ronaldo, qui a inscrit cinq buts lors du tournoi de cette saison, mettra son billet en poche s’il s’impose sur le terrain de Villarreal (7 points).

Pour les Espagnols, aller plus loin serait un exploit : “Sous-marin jaune« Le vainqueur de la Ligue Europa la saison dernière n’a plus joué la phase finale de la C1 depuis 2009.Akaoni“J’ai pu rendre heureux les hommes d’Unai Emery.

Mais dans le même temps, l’Atalanta (5 points) n’a pas à gagner à Berne (3 points) pour se qualifier.

..Groupe G : les rouleaux doivent être en majuscule

(21h00) Séville-Wolfsburg

Lille-RB Salzbourg

L’exploit sur la pelouse de Séville (2-1) le 2 novembre, c’était l’espoir fou de Lille (5 points), qui a terminé à la dernière place du groupe lors des trois dernières participations (2012, 2013, 2020). ce.

Un huitième est à sa portée, mais mardi, il n’y a pas de scénarios de qualification. NS “Mastiff“Pourtant, vous pouvez simplifier le calcul en battant le leader RB Salzbourg (7 points).

Pourtant, les hommes de Joslyn Gourvenek n’ont pas encore marqué à domicile en C1 (20-0) cette saison. Il s’agit d’un inconvénient qui doit être corrigé afin d’espérer de nouveaux progrès.

Même s’il est battu, Lille conserve sa chance de se qualifier lors de l’ultime journée, où il se rend à Wolfsburg (5 points).

A l’heure du tirage au sort, son Séville favori (3 points) n’a pour l’instant pas battu quelques rencontres. Qualifier, “Ce n’est pas impossible, mais ça devient compliqué», a assuré le sélectionneur andalou Julen Lopetegui.

Contre les Allemands, c’est le match de la dernière chance pour son équipe.

..Groupe H : Chelsea vise un doublé

(21h00) Malme-Zenit Saint-Pétersbourg

Chelsea-Juventus

Le tenant du titre du Championnat d’Angleterre et leader Chelsea (9 points) a bien débuté la saison, mais n’a pas encore vérifié son huitième ticket en raison de sa défaite à la Juventus (1-0). Fin septembre.

Pour Turin, c’est “Bleus” : J’ai gagné les qualifications et suis devenu la 1ère place, et maintenant les Italiens occupent un parcours clair (12 points).

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Le tirage au sort permet aux subordonnés de Thomas Tuchel de savoir ce qui s’est passé ensuite, mais fera également le travail des subordonnés de Massimiliano Allegri.


avis

Chronique

Frédéric Filloux est chroniqueur à L'Express et rédacteur en chef de Monday Note.Frédéric Phillow

Tête d’étoile

Stéphane ValenskiStéphane Valenski

Chronique

Rama Yade, vice-président du Parti radical (PR), 10 mars 2012.Sylvain Fall

Chronique

Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristoph Donner