C1 Féminine : Lyon perd à Munich, il faut patienter pour voir les quarts de finale

Avec 75 minutes de tumulte, les sept champions d’Europe se sont réveillés en fin de match. Il était trop tard pour inverser le score.

La dame de bureau reste en tête du groupe, mais a marqué 9 points en quatre matchs. La victoire lors du prochain match (défaite 5-0) lors du match aller à Benfica le 17 novembre va qualifier les Français pour la phase à élimination directe.

Bien que peu impressionné par la démonstration de Lyon dimanche contre le Paris Saint-Germain en championnat (6-1), le Bavarois a retenu la leçon du match aller et s’est incliné face à Lyon 2-1.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Le ton était donné à 2 minutes : l’international allemand Lee Schrel a hérité du contreball joué à la vitesse de l’éclair et a écarté la gardienne lyonnaise Parkristiane Endler, mais de la pression des défenseurs. En dessous, je n’ai pas pu assembler sa frappe lointaine.

Tout au long de la première mi-temps, le Bayern a dominé le milieu de terrain, mais a affronté le mur défensif des Reds. Amandine Henry (30e, contre-attaque à moins de 6 mètres), Ada Hegelberg (44e, pivot au dessus), Perle Morroni (45+5, Guardian Stop) se sont créées les meilleures occasions à Lyon…

-Eglora blessée-

La seule mauvaise nouvelle pour le vice-champion de France a été la sortie en raison de la blessure de l’Espagnol Damaris Egrola, qui lui a apparemment touché la cheville.

Pourtant, après la pause, le vice-champion de France, qui serait sûrement qualifié pour le tirage au sort, a continué à souffrir. La fusée Delphine Cascarino a touché l’aile droite et a fourni à Catarina Macario un ballon de 1-0. La frappe de Catarina Macario était bloquée par l’excellente gardienne Laura Benkart (59e).

Cependant, les Allemands, qui ont sans aucun doute réalisé le meilleur match de la saison, ont été logiques dans leurs efforts lorsque le Japonais Saki Kumagai a gagné à la 69e minute et s’est dirigé vers le corner du côté droit (1-0).

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Après Signe Bruun et Emerin Laurent (77e) joués côté lyonnais, le match n’a pas été totalement restreint et les dernières minutes ont été spectaculaires. Lyon a finalement créé une opportunité claire, mais a également laissé la majeure partie de l’espace utilisé par les Allemands pour doubler leurs mises.


avis

Chronique

Robin Rivaton, essayiste, membre du Conseil d'évaluation scientifique de la Fondation pour l'innovation politique (Fondapole).Robin Rivaton

Journal libéral

"Si ce n'est pas faux quand de nombreux économistes prestigieux viennent dire que c'est le bon moment pour emprunter aujourd'hui, ils s'expliquent pour la mauvaise raison."Considérez Alan Madran.Alain Madelin

Chronique

"Au contraire, la diabolisation n'a pas retardé la montée continue des voix du Rassemblement national, devenu le Rassemblement national."Cela me rappelle Abnousse Shalmani.Abnoussé Shalmani

Chronique

Nicolas Buzou (P. CHAGNON / COCKTAIL SANTÉ)Nicolas Buzo