CAN 2022 : L’Egypte de Sarah doit se réveiller… ce qu’il faut savoir sur samedi

Deux matchs au programme. Cette journée est plus clémente qu’hier, avec seulement deux rencontres et au moins… deux leaders sur l’herbe. Après un premier match malheureux, les Égyptiens doivent rattraper leurs adversaires inférieurs sur le papier. Le Nigeria veut continuer à concurrencer la Guinée-Bissau.

Tout est résumé dans l’agenda de la CAN, qui est un rendez-vous quotidien jusqu’à la finale du 6 février.

Que s’est-il passé vendredi

Groupe B. Sénégal et Guinée dos à dos. Dans le Derby d’Afrique de l’Ouest, il n’y a pas eu de vainqueur (0-0) entre les Lions de la Teranga et le Sirinational, qui s’est imposé 1-0 lors du premier match. Contrairement au Zimbabwe (1-0), le Sénégal a été très en retard lorsque le milieu de terrain du PSG Idrissa Gueye (Covid) a été cambriolé. La Guinée, emmenée par le très bon Naby Keita (Liverpool), a été toute proche de l’entame du but, mais l’attaquant du Paris FC Morgan Guilavogui est tombé face au décisif Senny Dien (30e).

En seconde période, le Sénégal se reprenait un peu, mais l’ancien Marseillais Bouna Sarr manquait le cadre après une belle percée (67e). Sadio Mané (Liverpool) a été assez déçu car il n’a remporté que 50% du duel. Avec quatre points au Sénégal et en Guinée, ils restent néanmoins dans une relation très favorable pour atteindre les 16e de finale.

Groupe B. Le Malawi peut encore y croire. Le Malawi a battu le Zimbabwe (2-1) dans un match entre les deux perdants lors de la première journée. Après le premier tour d’Ishmael Wadi (39e), les Malawites ont inversé le cours du match grâce au doublé de l’attaquant du club sud-africain des Orlando Pirates Gabadinho Mango (43e et 58e). Même si le Zimbabwe est éliminé, le Malawi, qui affrontera le Sénégal mardi, peut encore croire en 16 tours de qualification.

Groupe C. Le Maroc est éligible pour concourir avec les Comores. Le protagoniste du match s’appelle Salim Ben Boina, un gardien comorien de 30 ans qui évolue en N3 (5e division) de l’US Endoume Catalans, un club proche de Marseille. Le gardien a réalisé sept arrêts, dont un énorme triple, seul contre les tirs au but de trois joueurs marocains (78e) et de Youssef Ennesiri (83e). Pourtant, après un succès contre le Ghana (1-0), le Maroc a assuré l’essentiel grâce aux buts de Selim Amallah (1-0, 16e) et Zakaria Abcaral (2-0, 84e). .. L’équipe de Vahid Halilhodzic sécurise les billets pour 16 rondes.

Groupe C. Le Gabon revient au Ghana.. Le Gabon a volé l’égalisation au Ghana à la 88e minute car Mario Lemina et Pierre-Emerick Aubameyan (pas encore en forme après le Covid) étaient portés disparus. Les Ghanéens ont commencé à marquer (18e) grâce à une belle frappe de l’ancien Marseillais André Ayew (32 ans) évoluant au Al Sadd SC au Qatar. Quelques heurts étaient perceptibles, le match était très tendu, et 50 fautes et 6 cartons jaunes ont été distribués. Cela s’est soldé par une bataille générale… avec 4 points, le Gabon se rapproche des qualifications. Le Ghana doit battre les Comores avec un score suffisamment large pour espérer terminer à la troisième place la plus élevée.

Programme de ce samedi 15 janvier

Groupe D : Nigeria-Soudan (17h à BeIN Sports 3)

Ils ont parfaitement débuté cette compétition. Le Nigeria a gagné 1-0 dans un affrontement du Groupe D avec l’Egypte. Le résultat du magnifique but de Kelechi Iheanacho pour remporter la première place.

L’attaquant de Lester a livré les Super Eagles. Avec la deuxième victoire, vous pourrez vous assurer une place dans 16 manches et continuer votre voyage. Le Soudan a pris un bon départ avec un match nul face à la Guinée-Bissau. Cependant, les Soudanais ont peu d’ambition. Ils n’ont plus participé à des compétitions internationales depuis 2012.

Groupe D : Guinée-Bissau – Egypte (20 heures chez BeIN Sports 3)

Désappointé. C’est un terme qui définit la porte d’entrée de la pratique égyptienne. Ils n’ont pas réussi à mettre en danger la défense du Niger. Pourtant, les garçons dirigés par le Portugais Carlos Queiroz font partie des outsiders de cette CAN 2022. Une victoire sur une équipe qui leur est inférieure sur le papier les reprendra complètement dans ce tournoi.

Pharaon a déjà remporté sept fois la CAN7. La Guinée-Bissau, quant à elle, veut faire la surprise. Avec le premier match nul avec le Soudan, Jultus peut encore rêver de 16 journées. Un stade de compétition qu’ils n’ont jamais atteint.

Joueur vedette : Mohamed Salah

L’espoir de tout le pays dépend de lui. Ayant déjà tout gagné à Liverpool, il n’a jamais rien gagné dans son pays. Mohamed Salah continue de bien performer au niveau des clubs. Sous les couleurs de Liverpool, il a déjà marqué 23 buts en 26 matchs depuis le début de la saison. Mais dans le premier match du choix de l’Egypte, l’attaquant n’a pas pu faire la différence.

Le capitaine du Pharaon entend mener tout le peuple au titre. Il en a fait un objectif. Avant le début du tournoi, il a posté une photo du groupe sur son compte Instagram et a délivré le message suivant : Pour repartir du Cameroun avec le trophée, il faut un grand Mohamed Salah.