“Capital”: Comment notre ville gaspille ou économise de l’argent public


N.-É.L’aéroport de Ljubljana, la capitale de la Slovénie.Afficher le journaliste Capitale Le M6 Cyril Chapuis sera accompagné d’un caméraman et d’un ingénieur du son munis de perches. Avec son équipe, il accueille et photographie une délégation de membres de l’association Centerville Unmovement et un ancien conseiller municipal de Nanterre en cette fraîche journée d’octobre. Ljubljana, dirigée par Pierre Creuzet et intégrée à de nombreux élus français, dont le maire de Châteauroux, Gil Avérous, a découvert au cours des 15 dernières années un moyen de faire de tout le centre-ville un paradis piétonnier.

Ce dimanche soir, quelques jours après 103e Conférence des maires de France, où David Listenerd a été élu par l’AMF, Capitale Je m’intéresse à la façon dont la mairie française gère bien ses finances, comment elle subventionne et gère ses associations, et comment elle fait du centre-ville un piéton. Trois rapports très instructifs pour mieux comprendre les enjeux de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme, de la confiance dans les politiques, et enfin de l’utilisation efficace ou du gaspillage des fonds publics.

Lire à nouveauLjubljana, la première capitale européenne sans voiture

Il divise par trois la consommation électrique de sa ville

« Ces sujets sont très intéressants pour les Français, car le maire est leur élu préféré. Leurs décisions ont un impact direct sur leur vie quotidienne. La commune bien gérée du maire, Châteauroux. projet de centre de cure thermale aquatique onéreux. C’est un pari sur l’avenir. Les communes, ça attire plus d’habitants et se ru le rédacteur en chef du programme.Signaler Semi ou Ali : Le maire gère-t-il bien votre argent ?, le réalisateur Mark Göring nous emmènera de Château Lou à Saint-Pierre Decorp. Dans la première ville, le maire a réduit par 3 la consommation d’électricité en remplaçant les 9 500 ampoules des lampadaires de la ville par des LED. Autrement dit, nous avons économisé 400 000 euros chaque année. Les véhicules municipaux trop chers à réparer sont mis aux enchères en ligne.

A Saint-Pierre de Corp, commune de 15 000 habitants dominée par les communistes depuis près de 100 ans, Emmanuel François est un médecin élu maire en 2020. Son problème : Parking payant à la gare Saint-Pierre de TGV-Corps, à une heure de TGV de Paris, plus attractif depuis la crise sanitaire. La mairie perd 300 000 à 400 000 euros par an. Le maire doit trouver une économie totale de 1 million d’euros afin d’équilibrer le budget. Sous la juridiction du tribunal de grande instance, après avoir été critiquée par l’opposition, elle a décidé d’augmenter le coût des services pour les collectivités locales et de réduire les coûts de main-d’œuvre. « On fait ça pour la communauté, souffle Emmanuel François. Il y a un risque de ne pas être réélu au second mandat…

Scandale des subventions

Un autre rapport, Municipalité : Grosse subvention Mi’kmaqUne étude de Laurent Lesage et du data journaliste Paul Maréchal analyse la gestion des subventions aux associations accordées par les communes. Les associations qui perçoivent plus de 150 000 € sont tenues de publier leurs comptes. Bon élève, la ville de Reims, Toulouse appartient aux dunes et fait preuve de paresse. Cet été, la loi a instauré une amende de 9 000 € si l’association financée n’ouvrait pas son compte. “Quelqu’un doit encore le vérifier et le traîner en justice”, souligne Christoph Brulee.

Sur le thème de la piétonnisation urbaine, « Zone piétonne : gros travaux, coûts fous ? », on s’envole donc pour Lubriana, première capitale européenne à faire de son centre un paradis piétonnier. A été réduit de 60 % et le niveau de bruit était le même que celui de la forêt où chantaient les oiseaux. “Les piétons prennent le temps de regarder ma vitrine. Après 15 ans de piétonnisation, mes ventes ont augmenté de 50%”, teste M6, le patron du magasin d’artisanat. En France, le programme se concentre sur Bordeaux. La célèbre rue piétonne de Sainte-Catherine a été transformée en centre commercial extérieur.

Le stationnement est trop cher…

Sous l’impulsion du maire Elbegihard, Saint-Brieuc s’apprête à dédier un parking aux piétons pour un coût de 2,5 M€. Détails du programme : 1,6 million de granit breton, réseau souterrain 360 000 euros, mobilier urbain 230 000 euros, éclairage 230 000 euros, plus frais de forage du centre historique. Enfin, à Bethoon, nous avons découvert en 2005 que l’ancien maire Jack Melick et Q-Park ont ​​signé un contrat incroyable pour construire un parking. Comme l’explique le maire Olivier Gakkale, le coût d’un partenariat public-privé “atteindra finalement 31 millions d’euros en 2035, et la commune devra indemniser l’entreprise de 400 000 à 500 000 € par an”.

Face au présentateur Julien Courbet, Amélie de Montcharin commente le sujet. Le ministre de la Transformation Services publics souligne que 20 % des mairies françaises n’appliquent pas les 35 heures imposées par la loi. Elle a vivement critiqué la maire de Paris, Anne Hidalgo. Le candidat à la présidentielle a déjà été mis en examen par le tribunal administratif en octobre. La décision qu’elle a poursuivie.

Capitale, M6 21h05.

Lire à nouveau35 heures : La ville de Paris a été assignée devant le tribunal administratif