Castex positif au Covid-19, son homologue, et quatre ministres belges en quarantaine

Le matin, tout le monde s’est réuni à Bruxelles pour une réunion sur le thème de la sécurité. Le cabinet du gouvernement belge a déclaré que cinq responsables belges avaient été testés pour la PCR et étaient restés en quarantaine jusqu’à ce que le test soit négatif.

Il s’agit des ministres de Sophie Wilmes (affaires étrangères), Rudivine Dedonda (défense), Annelies Werlinden (intérieur) et Vincent Van Quickenborn (justice).

Jean Castex était accompagné de la ministre de l’Intérieur Florence Parly, du ministre de la Justice Gérald Darmanin et du secrétaire d’État à la Sortie de l’Union européenne Eric Dupond Moretti et Clément Beaune.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Le directeur de la sécurité intérieure Nicolas Lerner, le directeur de la sécurité extérieure Bernard Emmy, le procureur national contre le terrorisme Jean François Ricard, le coordinateur national de l’information et de la lutte contre le terrorisme Laurent Nuñez font également partie de la délégation en bas. Ce voyage.

MM après une conférence de presse consacrée à la coordination stratégique et opérationnelle dans les domaines de la sécurité et de la guerre contre le terrorisme. Castex et Decrew ont dédié une couronne au pied du monument à la mémoire des victimes de l’attentat terroriste. Après cela, quatre ministres belges ont rejoint.

Actes de Jean Castex “Elle sera arrangée au cours des prochains jours pour qu’il puisse continuer ses activités pendant qu’il est en cellule.“Pendant 10 jours, a expliqué Matignon à l’AFP.

Le Premier ministre a déclaré lundi soir : «Symptômes légers“Surtout, selon ses assistants.”Légère toux“.

Il a appris lundi après-midi qu’une de ses filles de 11 ans avait été testée positive. “”Par conséquent, il a immédiatement effectué un test PCR, qui s’est avéré positif.“, a expliqué Matignon.

Matignon a déclaré que Jean Castex n’avait pas vu Emmanuel Macron depuis la réunion ministérielle de mercredi matin.

Agé de 56 ans, le chef du gouvernement français a été vacciné au printemps, a reçu une deuxième injection d’AstraZeneca à partir du 19 juin et a pu bénéficier d’un rappel de vaccination le 19 décembre.

Jusque-là, il n’avait jamais été testé positif.

-Voyage reporté-

Castex a déclaré que le service du Premier ministreDes gestes barrière toujours strictement respectés“, Considère-le”Il est arrivé que de nombreux parents infectent leurs enfants“Les mineurs de moins de 12 ans ne sont pas éligibles à la vaccination.

Le leader insoumis français Jean-Luc Melenchon a considéré lundi le test du Premier ministre comme positif.”(Prouvé) La vaccination ne résout pas tout“Appeler pour”Restaurer les tests gratuits“Pour tout le monde, ils ne sont que pour ceux qui ont été vaccinés.

Depuis le début de la pandémie, le Premier ministre a déjà été en contact avec le Covid-19 à trois reprises. Après avoir partagé pour la deuxième fois la voiture du directeur de la compétition Christian Prudhomme sur le Tour de France en septembre 2020. Après avoir dîné avec Emmanuel Macron en décembre et après que la femme de Castex soit tombée malade en juin.

Avant lui, le président Emmanuel Macron a été testé positif en décembre 2020. Plusieurs ministres ont également été infectés par le virus, dont le ministre de l’Économie Bruno Le Mer et la ministre de la Culture Roselyne Bachelot.

Elle a été positive pour le commerce extérieur Franck Riester en mars 2020, tout comme la secrétaire d’État aux Transitions écologiques de l’époque, Brune Poisson et Emmanuelle Wargon.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

La France connaît depuis plusieurs semaines une cinquième vague d’épidémies. En moyenne, calculé sur 7 jours, le nombre de cas par jour a presque doublé en une semaine, dépassant désormais les 18 000, contre 10 000 il y a une semaine.


avis

Chronique

Frédéric Filloux est chroniqueur à L'Express et rédacteur en chef de Monday Note.Frédéric Phillow

Tête d’étoile

Stéphane ValenskiStéphane Valenski

Chronique

Rama Yade, vice-président du Parti radical (PR), 10 mars 2012.Sylvain Fall

Chronique

Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristoph Donner