Ces domaines de vins rosés ont gagné le grand patron

Bien avant les grands groupes de luxe, les capitaines de nombreuses industries dirigeaient les navires viticoles de Provence et étaient plus sensibles aux charmes de la Côte d’Azur et de la Méditerranée que de l’Atlantique et de Bordeaux. Le prix de l’hectare de vignes (moins de 100 000 € pour le terroir le plus réputé contre plus d’1 million pour le Grand Cru du Médoc) et le retour sur investissement de l’or rose sont, bien sûr, aussi modestes. Le climat et l’atmosphère vibrante de la plage locale.

Déjà à la fin des années 1970, Jean-Louis Descour (Chaussures André, Weston…) et Paul Dubrule (Accor) succombaient aux sirènes du Luberon, mais quelques hectares de vignes ne sont pas particulièrement attrayants. Paradis. C’est dix ans plus tard qu’ils se lancent dans l’aventure. « Je n’aurais jamais imaginé être vigneron. J’avoue le co-fondateur d’un des premiers groupes hôteliers mondiaux qui livrait ses raisins à la coopérative, mais pour éviter que l’immobilier ne perde de l’argent. Il a fallu s’investir ! » Matowa dit : « Pour faire du vin et être riche, il faut être très riche d’avance » avant de glisser !

Entre business et passion

Entre-temps, en 1998, c’est sa passion du vin que Jean-Lewis Crockett se retrouve tel « Noé le Vignoble » au milieu des 340 hectares du Parc Naturel du Verdon. « Je rêvais de faire Aubrion du Sudest ! », décrit BVA-Sofres, ancien PDG et co-fondateur de la radio gratuite RFM. “Vignoble” dans le Nouveau Monde. Sa cuvée L’Exception n’a pas encore le luxe du seigneur des tombes, mais elle se boit avec joie.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Lire la suite >> Vin haute couture, rosé

Parallèlement, Bertrand Letartre, Lillois, PDG d’Anios, l’un des leaders mondiaux de l’asepsie à l’hôpital, a également ouvert un nouveau chai sur son Domaine La Rouillère dans le Var. La populaire presqu’île de Saint-Tropez remportera bientôt la compétition en termes d’investissement “lourd” de Vincent Borole, qui a repris en 2001 une centaine d’hectares de cru classé agonisant. Il engage François Vieille Klose, l’architecte vedette de Letaltor, pour construire une nouvelle installation. Vingt ans plus tard, Breton Tycoon est très fier des vins qui sortent de la vaste cave souterraine de La Croix Walmer.

Toujours en 2001, Philippe Austry, PDG fondateur de Medipep, qui comptait alors plus de 100 établissements spécialisés dans le traitement des addictions, se lance dans l’aventure de la Commanderie de Peyrassol... Patrick McKillen, homme d’affaires irlandais qui a fait fortune dans l’immobilier, expose une collection d’œuvres d’art au vignoble du Château Lacoste près d’Aix-en-Provence trois ans plus tard. Il investira dans le Château Beaulieu voisin.

Nouveau club de boss

La jeune Appellation Cotto Valois en Provence attire également de nouveaux vignerons fortunés. Comme le patron d’Econocom Jean-Louis Bouchard, c’est un groupe de services numériques aux entreprises européennes qui a épargné les ressources pour sortir le château de Fontainebleau de la léthargie depuis 2009. C’était assez réussi.

Lire la suite >> Laissez Rose pendant les vacances

Du côté de Kogolan, le Château Sun Mall brille également. Ce cru classé de 54 hectares de douleur a été racheté en 2011 par Roger Zannier, un matériau de référence pour l’habillement des enfants. Sous l’impulsion de son gendre énergique, Mark Monrose, les investisseurs ont englouti 8 millions d’euros dans un « chai » gravitaire high-tech aussi spectaculaire que fonctionnel.

Application L’Express

Analyse et décryptage du suivi où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Entre autres entrepreneurs locaux, le roi du cachemire Eric Bompard s’est tourné il y a six ans vers la Bergerie Dakino de Tourves sur un site de 75 hectares. Comme lui, de nombreux autres patrons (presque tous classés dans les 500 plus grands biens immobiliers de France) ont rejoint le club. Cette discrétion est la clé. L’annuaire des propriétaires de domaines viticoles renommés de la région ressemble de plus en plus à une liste de présence à l’Assemblée générale du Medef. Pour preuve, l’ancien président Pierre Gattaz gouverne désormais le château de la Sanne.


avis

Tribune

"Dans l'espace physique, nous n'avons d'autre choix que de nous rencontrer et de nous côtoyer.", enchante l'architecte et ingénieur Carlo Ratti.Par Carlo Latti *

Chronique

Antoine Bueno, futuristeAntoine Bueno *

Chronique

Jean-Laurent CasselyJean-Laurent Cassely