Charnières toulousaines, banc Jalibert, supports Movaka… Composition Blues face aux noirs

Bruce améliore le jeu. Pour relever le défi physique de la « meilleure équipe du monde », l’entraîneur de Bruce Fabien Galthié a confirmé ce jeudi midi la composition attendue cette semaine du XV de France affronté ce samedi en bas. (21 heures au Stade de France) Nouvelle-Zélande.

Nouveauté majeure : la rétrogradation de Matthieu Jalibert sur le banc. L’ouvreur bordelais (23 ans, 14 sélections), titulaire des deux derniers tests contre l’Argentine et la Géorgie, prendra la place et couvrira les 10 et 15 positions. C’est donc Romain Ntamack qui mène le jeu. Formez une charnière 100% toulousaine avec desBleus, le capitaine Antoine Dupont.

Jonathan Danti obtient un point de départ au milieu de la ligne des trois quarts, aux côtés de l’inamovible Gael Fickou célébrant son 66e choix. Melvyn Jaminet est sous la responsabilité du buteur, avec six victoires consécutives en bleu derrière et le Toulonnais Gabin Villière de retour à l’aile.

Devant, Peato Mauvaka débutera le XV à Hooker, entouré des piliers de Cyril Baille et Uini Atonio, pour le compte de Julien Marchand, blessé. Cameron Woki, tout comme le puissant Montpellier Paul Willems, a été maintenu deux fois de suite en deuxième ligne, ce qui est inhabituel pour lui. La troisième ligne est particulièrement dense et est taillée pour le combat contre Rochelle Gregory Aldrit, entouré de François Cross à Toulouse et Anthony Geronchi.

Composition XV de France : Jaminet-Villière, Danty, Fickou, Penaud-Ntamack (o), Dupont (cap.) (M)-Jelonch, Alldritt, Cross-Woki, Willemse-Baille, Mauvaka, Atonio.

Alternatives : Brut, Bamba, Ballot, Taofifenua, Fremento, Cretin, Luk, Jalibert.