Chartres : A 18 ans, le génie Alireza Firouzja est devenu le deuxième plus grand joueur d’échecs au monde.

En France, le nom Alireza Firouzja n’a pas beaucoup de sens pour le grand public. Mais dans les pays amoureux des échecs comme la Russie, l’Inde et la Norvège, il est déjà une star. Aux récents Championnats d’Europe, le jeune Iranien, licencié depuis deux ans au club d’échecs de Chartres (Eure-et-Loire), a remporté le 21 novembre sa médaille d’or personnelle. Avec 7 victoires et 2 nuls et à un peu plus de 18 ans, il est devenu le plus jeune joueur du monde, dépassant les 2800 points au classement ELO, qui défie ce qu’est le classement ATP du tennis.

« Il était déjà très impressionné par sa victoire au tournoi de Riga. Il a marqué 30 points en deux tournois, passant du 12e au 2e mondial, ce qui est du jamais vu. François Gilles, président de C’Chartres Échecs, est enthousiaste. Conditions de créativité”.

“Représente la France où que vous alliez”

Un jeune homme arrivé en 2019 avec sa famille d’Iran, de France pour se consacrer pleinement aux échecs, a pu profiter de ce tournoi récemment naturalisé pour débuter en équipe de France et terminer à la deuxième place. .. concurrence.

De retour à Chartres, un jeune champion qui s’entraîne huit à neuf heures par jour a été invité en préfecture le 23 novembre et a déposé officiellement un arrêté de naturalisation française en présence du maire. Accompagnez-le dans sa jeune carrière, à l’image de son club. “C’est un grand honneur et je représente la France partout où je vais”, a déclaré le jeune homme dans un français hésitant car il ne maîtrise toujours pas bien la langue.

Son ambition est désormais de devenir champion du monde et de vaincre le Norvégien Magnus Carlsen. Il est déjà dans la lignée de la partie rapide, mais ne bat jamais la partie longue.