Chine : les jeunes inondent les fonctionnaires


N.-É.Mais en Chine, les fonctionnaires n’ont pas reçu beaucoup de soutien.Être lié avisDimanche 28 novembre, “guokao” a collecté 2,1 millions de candidatures, en hausse de 35%. La Convention nationale sur les postes administratifs représente une passerelle vers la sécurité de l’emploi pour les jeunes en Chine.

En 2020, il n’y avait que 1,6 million de candidats à ce système de recrutement. C’est la première fois que le concours dépasse les 2 millions de candidatures. Au total, 31 200 postes de fonctionnaires seront pourvus par 75 agences gouvernementales et 23 affiliés. Selon le Bureau national de la fonction publique de Chine, rapporté par le China Internet Information Center, 1,4 million de Chinois ont en fait été testés dimanche dans 77 villes du pays. Les candidats ont 1 chance sur 46 de réussir cet examen.

Lire à nouveauEn Chine, une lutte séculaire entre le Royaume millénaire et l’État central

Les jeunes diplômés face au chômage

Cet afflux de jeunes chinois à « Guacao » reflète leur volonté de poursuivre une carrière relativement stable parmi les fonctionnaires. Selon l’analyse de L’Opinion, les diplômés font face à un taux de chômage de 14,2% à l’âge de 16/24 ans, mais le taux de chômage est inférieur à 5% de la population totale. Le problème est la forte demande de travailleurs non qualifiés pour soutenir les exportations, laissant les jeunes Chinois plus instruits dans l’ignorance. Parmi les professions recrutées, 21 000 seront ouvertes aux nouveaux diplômés chinois. Pour stimuler les candidatures dans les zones rurales et pauvres, les gouvernements locaux ont réduit les exigences pour des postes spécifiques, notamment en termes de résultats d’examens écrits et d’expérience professionnelle.