Comment la population française va croître jusqu’en 2044

A quoi ressemblera la population française au milieu du 21e siècle ? Et 50 ans plus tard ? N.-É. Recherche INSEE Publié ce lundi (National Institute of Statistical Economics) apporte la première réponse. Suivant les tendances démographiques récentes, il devrait continuer de croître jusqu’en 2044, atteignant 69,3 millions d’habitants.

Puis, avec le vieillissement de la population, elle devrait baisser à 68,1 millions d’ici 2070. Ce sera 700 000 de plus qu’en 2021. Cependant, la pyramide des âges change radicalement. Éclairage infographique.

pic de 2044

L’hypothèse dite « centrale » proposée par les auteurs de l’étude exige que le nombre de naissances reste supérieur au nombre de décès jusqu’en 2035. En raison de l’immigration, la population devrait continuer de croître légèrement. Moins – jusqu’à ce que le nombre final atteigne 69,3 millions en 2044. Cela constitue le pic de la population.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Pour afficher le graphique Cliquez ici..

Des études montrent que la poursuite du vieillissement de la population d’ici 2040 est certaine. Les experts établissent ici des scénarios « incontournables ». Sa taille est presque inchangée par diverses hypothèses. L’évolution “dépend certainement du passé, c’est-à-dire de l’augmentation de l’espérance de vie qui s’est déjà produite, et de l’âge des générations déjà nées, en particulier des baby-boomers”, disent les auteurs de l’étude. explication.

Le « ratio de dépendance démographique » (le ratio de ceux qui sont majoritairement retraités après 65 ans et ceux qui sont majoritairement actifs entre 20 et 64 ans) s’aggrave. Concrètement, d’ici 2040, pour 100 personnes âgées de 20 à 64 ans, il y aura 51 personnes âgées de 65 ans et plus (contre 37 en 2021).

Pyramide de la nouvelle ère

Ce changement interviendra donc en 2044. Le solde migratoire ne pourra plus compenser une mortalité excessive à la naissance. Résultat : À ce stade, la population devrait commencer à décliner. En 2070, la France devrait compter 68,1 millions d’habitants. Pour rappel, la France compte aujourd’hui 67,4 millions d’habitants. Par conséquent, les changements numériques ont peu d’importance.

Pour afficher le graphique Cliquez ici..

Mais la pyramide des âges sera loin d’être la même. Il devrait y avoir 5,7 millions de personnes âgées (75+) qu’aujourd’hui. Pendant 60 ans et mois, il y en aura 5 millions de moins.

Des études montrent que le nombre de personnes âgées de 60 à 74 ans est stable. Avec cette augmentation au-delà de 75 ans, la proportion de la population française de plus de 65 ans devrait être beaucoup plus élevée. Il sera de 29 % contre 21 % actuellement.

La pyramide des âges de 2070 doit également être plus équilibrée entre hommes et femmes. Par rapport à 51,7% en 2021, les femmes sont à 50,8%.

Au 1er janvier 2070, selon le scénario central, 29 % de la population française aura plus de 65 ans.

Au 1er janvier 2070, selon le scénario central, 29 % de la population française aura plus de 65 ans.

INSEE

Les résultats des auteurs de l’étude reposent sur l’hypothèse de la migration nette et de l’espérance de vie. Selon deux scénarios extrêmes; l’Insee pourrait avoir une population totale de 58 millions d’habitants en 2070, et à l’inverse, “toutes évolutions favorables confondues” pourrait être de 79,1 millions.

En 2070, la France comptera 68,1 millions d'habitants selon le scénario central et 58 millions selon le scénario faible population.

En 2070, la France comptera 68,1 millions d’habitants selon le scénario central et 58 millions selon le scénario faible population.

INSEE

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Enfin, l’évolution des rapports de dépendance démographique (rapport entre 65 ans et plus et 20-64 ans et plus) entre 2040 et 2070 est considérée comme beaucoup plus incertaine. « Croître un peu selon le scénario central (57 ratios en 2070), croître à un rythme plus soutenable selon le scénario « population âgée » (70), ou légèrement selon le scénario « population jeune » (46). Peut diminuer à. ) », explique l’auteur de l’étude.


avis

Chronique

Robin Rivaton, essayiste, membre du Conseil d'évaluation scientifique de la Fondation pour l'innovation politique (Fondapole).Robin Rivaton

Future conférence

En trois jours, intellectuels, décideurs publics et privés et ambassadeurs exploreront l'avenir de la jeunesse, de l'écologie, de l'énergie, des systèmes de santé, de l'Europe, de notre économie…Nicolas Buzo

Chronique

L'admission de Joséphine Baker au Panthéon parle beaucoup d'elle-même, de ce qu'elle était, de ce qu'elle a pu accomplir, et peut-être plus encore du pays où elle a décidé de vivre et de la bataille. C'est : la France, écrit notre chroniqueur Sylvain Fort (Photo Ludovic MARIN / AFP)Sylvain Fall

Chronique

"Le dilemme de la langue, ses changements dans la vie communautaire, ne permettent pas des solutions faciles"Jugez la philosophe Mary Lynn Rajsku.Marilyn Maeso