Congrès LR : Philip Juvin, un challenger qui élargit (légèrement) la droite

Ce lundi 27 septembre, Philippe Juvin ne cache pas un brin d’agacement. Dans un café parisien voisin du Sénat, le chef des urgences de l’hôpital Georges Pompidou s’oppose à la presse. L’auteur ne s’est pas donné l’opportunité de gagner 250 sponsors pour assister à la Conférence républicaine (LR). Le candidat promet d’appeler le journaliste pour l’informer. “J’ai du parrainage”, lance-t-il, Brabad. Avouant qu’il n’est pas noyé dans le corporatisme : l’auteur de ces lignes est ce matin-là en phase avec son confrère.

A l’époque, le bar semblait très cher aux prétendants, révélés en faveur de la crise sanitaire. A droite, ses ambitions sont peu intrigantes. Pour les Français, il n’est que l’un des médecins qui ont fait irruption à la télévision au printemps 2020. Il n’y a plus rien. Mais l’homme a un solide bagage politique. Maire de Raggalenne Colombe depuis 2001, député européen de 2009 à 2019. Pas la perdrix de cette année. Cependant, l’affiliation de sa faction n’a pas été entièrement identifiée dans les médias. “Au début de la crise, Jubin est arrivé avec un stéthoscope sur la tête, mais avant de fréquenter le Parlement européen plutôt que Pompidou”, s’amusent des cadres de LR.

Défense des services publics

Depuis, la politique a remplacé les médecins. Philip Juvin a été invité à la Big League avec 270 parrainages. Le challenger électoral a été révélé lors d’un débat télévisé et développé en appliquant son discours. “Il est coincé parmi les gros candidats et peut supporter le choc. Il est très bon en exercice”, admet le soutien d’un autre candidat. Pour se faire une place, l’élu écoute sa petite musique. Celui d’un candidat qui ne met pas l’immigration et la sécurité au cœur de son discours. Un pari sur une élection interne qui a été dévorée par le thème souverain. “J’essaie de montrer que les droits peuvent être des droits auxquels on ne s’attend pas, comme les droits de service public”, a-t-il déclaré à L’Express.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Contrairement à nos concurrents, nous ne proposons pas de réduire le nombre de fonctionnaires. Autre moyen : l’éducation. Il réclame une prolongation de quatre semaines des heures de classe par an et proposera bientôt de créer un établissement spécialisé pour former les enseignants des écoles. « Il occupe bien son créneau et juge le député LR. Il est moins libéral que les autres et n’a aucune dignité à tout prix. Il prend aussi sa démarche. Sincère.

Extension des droits

Veuillez ne pas faire d’erreurs. Les membres d’EELV n’ont pas interféré avec la primaire LR. Philip Juvin respecte les normes de la maison. Il prône la retraite à 65 ans et la possibilité de passer à 39 heures via un contrat d’entreprise. Sur le territoire de Souverain, il propose d’établir des quotas d’immigration, de réactiver la peine minimale, et d’espérer que les étrangers qui commettent des crimes graves seront condamnés dans leur pays d’origine. Cette proposition a confondu ses ennemis lors du dernier débat diffusé. “Cette mesure est possible en raison de sa nature politique”, spécule-t-il.

La campagne de Philip Juvin aide LR. Il élargit l’idéologie du parti et complète la ligne sécuritaire libérale d’Eric Chiotti. Les deux candidats les plus éloignés en termes de mérite exercent le même poste. C’est dire qu’en ne proposant qu’une seule suggestion, les trois favoris ont du mal à mettre en avant leurs différences. “Ça donne une bonne image juste”, souligne le patron du député LR Damian Abbado. “Je me sens mieux”, a ajouté le leader. Les intervenants affirment que : « Je participe à l’élargissement de la vision collective.

« Il remplace le ministère de la Santé »

Philip Juvin est promis à un score modeste le 2 décembre. Statut et questions infâmes. La tentation d’un vote utile peut lui être préjudiciable avec un vote indécis. En interne, la position finale est louable, mais pas si dynamique. Les chocs d’immigration sont plus efficaces que de féliciter les fonctionnaires lors de primaires fermées. Jubin, un bel adepte du jeu aux élections inefficaces ? “Peut-être, mais on construit autre chose que le vote LR ensemble. C’est l’élection présidentielle qui est en jeu”, assure le candidat.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

L’avenir de Philippe Juvin est aussi en jeu, et bien sûr le maire a les ambitions du ministre. « Il remplacera le ministère de la Santé, comme Ciotti l’Intérieur », jugent des cadres de LR. Mais c’est une autre histoire.


avis

Chronique

Christoph Donner.Christoph Donner

Chronique

Nicolas Buzou (P. CHAGNON / COCKTAIL SANTÉ)Nicolas Buzo

Journal libéral

Neuilly-sur-Seine, France, 18 novembre 2021, portrait de l'homme politique français Alain Madran. Il a servi trois ministres entre 1986 et 1995 et s'est présenté sous l'étiquette de démocratie libérale aux élections présidentielles de 2002.Alain Madelin

Chronique

Frédéric Filloux est chroniqueur à L'Express et rédacteur en chef de Monday Note.Frédéric Phillow