Coronavirus : Les dernières informations sur les pandémies mondiales

-L’Autriche se raffine dans l’environnement électrique-

L’Autriche est officiellement emprisonnée depuis lundi, et ses 8,9 millions d’habitants ont l’interdiction de sortir sur papier sauf pour faire du shopping, du sport ou des soins médicaux. Il est possible d’aller au bureau et de déposer les enfants à l’école, mais les autorités leur demandent de rester à la maison.

Samedi, environ 40 000 personnes sont descendues dans les rues de Vienne et ont crié.Dictature», à l’appel du parti d’extrême droite FPÖ.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Aux Pays-Bas, la police indique que 145 personnes ont été arrêtées pour anxiété au cours des trois derniers jours.

-Pression de vaccination en Allemagne-

Les Allemands disent “Vaccination, guérison ou mort“D’ici la fin de l’hiver, le nombre de pollutions monte en flèche”, a prévenu lundi le ministre de la Santé Jens Spahn.

L’éveil de la variante Delta “Très très contagieux« Il a appelé les Allemands »instamment« L’Allemagne a été touchée par une nouvelle vague de Covid-19, notamment en raison du taux de vaccination le plus faible (68%) d’Europe occidentale, donc soyez vacciné surtout dans le sud et l’est.

-France : Pic d’hospitalisation attendu”Fin décembre ou janvier“-

Le nombre de patients infectés par le Covid qui ont été hospitalisés en centre de soins intensifs est de “Relativement stable“Et l’impact sur l’hôpital de la 5e vague”Si cela arrive“, pas prévu avant”Fin décembre ou janvier« Lundi, le secrétaire à l’Assistance publique a déclaré Martin Hirsch, un hôpital à Paris.

“”L’hôpital est dans une situation difficile.Aujourd’hui ce n’est pas un malade du CovidIl cite la grippe et les maladies infantiles saisonnières, mais a déclaré que les pénuries de personnel et les fermetures de lits augmentent les tensions.

-… et la situation “Très explosif“En Guadeloupe-

Le président Emmanuel Macron a assuré lundi en Guadeloupe, France (Caraïbes) que le défi de la vaccination des soignants était une grave crise sociale.solidarité“Dans le pays auquel vous faites face”Situation très explosive“Et a demandé”Ne cédez pas aux mensonges ou aux opérations“Politique.

Des renforts de police du continent ont participé au démantèlement de la barricade, mais la poursuite des violences a cessé d’accepter des élèves à l’école, au collège et au lycée lundi.

-Oakland se prépare à lever les restrictions-

Le Premier ministre Jacinda Ardern a annoncé lundi que la Nouvelle-Zélande mettrait fin à son blocus de trois mois et demi dans sa plus grande ville, Auckland, début décembre et adopterait une nouvelle stratégie pour lutter contre le coronavirus.

La maladie n’a tué que 40 personnes sur une population de 5 millions et les niveaux de vaccination sont actuellement d’environ 83%, mais la pression augmente dans les variantes Delta et le gouvernement remet en question les soi-disant politiques. ..Zéro-Covid“Avec un confinement strict.

-Plus de 5,1 millions de personnes sont mortes-

Une nouvelle pandémie de coronavirus a fait au moins 5 148 939 morts dans le monde depuis fin 2019, selon un bilan publié par l’AFP à partir de sources officielles à 11H00 GMT.

Les États-Unis sont le pays le plus touché, tuant 771 118 personnes, dépassant le Brésil (612 659), l’Inde (465 911), le Mexique (292 471) et la Russie (265 336).

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) prend en compte le déplacement de la mortalité directement et indirectement lié au Covid-19, et les dégâts globaux de la pandémie sont deux à trois fois plus élevés que ceux calculés à partir des chiffres officiels.Je suppose qu’il y a une possibilité.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

burx-jba / mw / bds


avis

Chronique

Frédéric Filloux est chroniqueur à L'Express et rédacteur en chef de Monday Note.Frédéric Phillow

Tête d’étoile

Stéphane ValenskiStéphane Valenski

Chronique

Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristoph Donner

Chronique

Robin Rivaton, essayiste, membre du Conseil d'évaluation scientifique de la Fondation pour l'innovation politique (Fondapole).Robin Rivaton