Coupe Davis : c’est officiel, la France ne voit pas les quarts de finale

Ses chances de qualification étaient négligeables, mais maintenant elles sont nulles. La France, deuxième du groupe C, a perdu la Coupe Davis en phase de groupes ce dimanche et n’a pas réussi à terminer dans le deuxième meilleur des six groupes.

Prévu pour être éliminé, le coup est venu de Janlenard Strough, en Allemagne. Jan Leonard Strough a assuré une équipe ou un ratio de sets serbes ou une victoire ou une défaite de match en battant deux sets à zéro l’Autrichien Dennis Novak. La Suède était déjà assurée de terminer dans le meilleur deuxième pays, ne laissant qu’un seul ticket pour se qualifier pour les quarts de finale.

La victoire entre l’Allemagne et l’Autriche devait être décidée par un doublé décisif. Après deux simples, deux équipes se sont unies partout dans un match et la France a été mathématiquement exclue. En cas de victoire 2-1, l’Allemagne finira première du groupe F devant la Serbie. La Serbie a un taux de 4 victoires et 2 défaites plus élevé que la France, qui a terminé 3 et 3.

Si l’Autriche gagne 2-1, l’Allemagne terminera deuxième derrière la Serbie avec un taux de matchs de 3-3, similaire à la France, mais avec 6 victoires pour 7 défaites et, dans le pire des cas, un ratio de victoires 6. La France a donc gagné avec 8 défaites. . La Suède, quant à elle, a terminé deuxième du groupe B avec un taux de victoire de 4-2.