Coupe du monde 2022 au Qatar : le Burkina Faso supprime l’Algérie pour se qualifier pour le barrage de la zone Afrique

L’Algérie avance à grands pas vers la Coupe du monde 2022 au Qatar. En obtenant un match nul avec le Burkina Faso 2-2 en finale du groupe de qualification mardi, le Fennec a eu le droit de disputer un play-off aller-retour où figurent les cinq choix africains du Qatar.

L’équipe Belmady s’est qualifiée pour le septième sur dix et a rejoint le Mali, l’Égypte, le Ghana, le Sénégal, le Maroc et la République démocratique du Congo, déjà endigués. La Tunisie, la Guinée équatoriale, le Nigeria, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire et le Cameroun sont d’autres candidats pour les trois autres sites.

33 matchs sans défaite

Les cinq tirages des séries éliminatoires auront lieu le 18 décembre. Dans les barrages et autres situations, il n’est pas bon de tomber en Algérie. Depuis le 19 octobre 2019, je n’ai plus perdu de rencontre avec le Maroc (3-0) pour me qualifier pour la CAN. Ou les petites choses dans 33 matchs invaincus.

Face à l’adversité du Burkina Faso ce mardi, Vert et Blanc ont dû se contenter d’un simple match nul, même s’ils menaient deux fois au score. Sur un centre du gauche de Bellairi, Mahrez a commencé à marquer dans un poteau éloigné après que Buneja ait intelligemment passé le ballon (1-0, 21e).

Sanogo, qui a été bien lancé par Sangaré, a égalisé juste avant la pause (1-1, 37 journées). Après le repos, Feghou a donné l’avantage au Fennec, au terme d’un nouveau centre de Bellairi, derrière lui (2-1, 68e). Le Burkina Faso est revenu au score grâce au penalty transformé par Dayo (2-2, 83e).