Coupe du monde 2022 : Sepp Blatter entendu comme témoin de l’attribution de la Coupe du monde au Qatar

Une enquête de la justice française sur l’attribution de la Coupe du monde au controversé Qatar se poursuit. Selon les informations de Lemond, Sepp Blatter a été entendu par un enquêteur français jeudi et vendredi à Zurich (Suisse). L’ancien président de la FIFA (Fédération internationale de football) a été entendu en tant que “témoin” par un enquêteur de l’Office central de lutte contre la corruption et la criminalité financière (OCLCIFF) dans le cadre des poursuites engagées contre la Fédération suisse. Une enquête judiciaire a été menée en France par le parquet national financier.

Cette audience s’inscrit dans le cadre d’une enquête judiciaire menée en 2019 par le parquet national financier pour « dissimulation et nettoyage » de ces délits, ainsi que pour « corruption active et passive ». Le déjeuner à l’Elysée offert par Nicolas Sarkozy le 23 novembre 2010 a été évoqué lors d’une audition de Sepp Blatter. Le juge de paix français est l’actuel président du Qatar, Tamim Ben Hamad Al Thani, le Premier ministre, Michel Platini, et l’UEFA (Union européenne de football) de l’époque.

Michel Platini, qui a entendu des policiers interpellés dans les locaux de l’OCLCIFF à Nanterre (Hauts-de-Seine) en juin 2019, est soupçonné d’avoir voté en faveur du Qatar à la demande de Sarkozy. Par la FIFA le 2 décembre 2010.