Covid-19 autrichien : Confinement général et vaccination obligatoire


NS’L’Autriche recule. Après avoir tenté de convaincre le public de vacciner le Covid-19 et confrontées à des taux de vaccination faibles jusqu’à présent, les autorités autrichiennes ont décidé d’utiliser des moyens importants. Le confinement général sera effectif à partir du lundi 22 novembre. Mais ce n’est pas tout. À partir de 1euh La vaccination sera obligatoire en février. L’Autriche est le premier pays de l’UE à prendre de telles mesures face à la résurgence du cas de Covid.

Le Premier ministre conservateur Alexander Schallenberg a déclaré lors d’une conférence de presse au Tyrol après avoir discuté avec tous les gouverneurs régionaux que “la réalité doit être vue de front”. “Malgré des mois de persuasion, nous n’avons pas pu convaincre suffisamment de personnes de se faire vacciner”, a-t-il déclaré, déplorant la surcharge actuelle de l’unité de soins intensifs. “L’augmentation durable des taux de vaccination est le seul moyen de sortir de ce cercle vicieux”, a déclaré Alexander Schallenberg, décidant qu’il s’agissait d’un “ticket de sortie” pandémique. Il a également annoncé une peine d’emprisonnement de “20 jours”.

66% de la population autrichienne est vaccinée

En Europe, les pandémies s’intensifient. Récemment, un durcissement de la réglementation a été annoncé dans plusieurs pays, dont la Suède, l’Allemagne et la Grèce. Lundi déjà, 2 millions de personnes non vaccinées n’étaient pas autorisées à quitter leur domicile en Autriche, sauf pour faire du shopping, faire du sport ou se faire soigner. Désormais, malgré l’introduction du Pass Santé au printemps, une population totale de 8,9 millions d’habitants sera touchée par le taux de vaccination du pays de 66%, légèrement inférieur à la moyenne européenne.

Lire à nouveauCovid : Le vaccin Valneva convainc-il les gens avec l’antitax ?

Les récentes restrictions imposées par le gouvernement ont considérablement augmenté le nombre d’enregistrements dans les centres de vaccination. Cependant, depuis le déclenchement de la pandémie, il est resté à un niveau sans précédent et le nombre de cas continue d’augmenter. Plus de 15 000 nouvelles pollutions ont été enregistrées jeudi.