Covid-19 : La montée de la 5e vague est « fulgurante », alerte Attal

“”Cette cinquième vague commence de façon fulgurante», ont indiqué la secrétaire d’État Europe 1, CNEWS, invitée des Echos.

Calculé en 7 jours en moyenne (plus fidèle), le nombre de cas par jour a presque doublé en une semaine, à 17 153 le samedi et 9 458 le samedi précédent. Cela correspond à une augmentation de 81 %.

Et cette augmentation est exponentielle, indiquant que l’épidémie progresse rapidement. Avant cela, il fallait trois semaines pour que le nombre de cas par jour augmente au même rythme.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Mais, comme la vague précédente, la question est de savoir si cette épidémie d’infection entraînera un afflux important dans les hôpitaux.

Jusqu’à présent, ce n’est pas le cas, et les autorités continuent d’être très efficaces pour prévenir les formes graves de maladies dues à la vaccination (moins efficace contre la contamination par les mutants delta).

Samedi, 7 974 patients Covid ont été hospitalisés en France, dont 1 333 étaient en centre de soins intensifs (le cas le plus grave), il y a respectivement 6 500 et 1 000 un mois.

“”On voit que la pollution a fortement augmenté, mais on sait aussi que le taux de vaccination est très large en France et que les rappels de vaccination sont nettement en avance sur leurs voisins.« M. Atal a déclaré dimanche, saluant la création de Healthpass en juillet. »La plupart des pays qui nous entourent l’ont ensuite placé“.

Interrogé sur la validité du laissez-passer, il a déclaré : “102%“Contrôles récents par rapport à la semaine précédente”Au cours des quatre premiers jours de cette semaine, des chèques pour 70 000 personnes et des chèques pour plus de 4 300 établissements seront ouverts au public.“.

Dans le pass sanitaire, le gouvernement a assumé et il a insisté, “Ce choix d’imposer des restrictions aux personnes non vaccinées, pas aux personnes vaccinées“.

Interrogé sur BFM-TV, le président du RN Jordan Bardella a déclaré : «Stratégie gouvernementale claire“.

“”J’ai l’impression qu’on joue avec nos peurs“, a ajouté l’eurodéputé, approuvant l’apparente résurrection de l’affaire.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Valdera lui a assuré qu’il “n’avait pas”, envisageant une nouvelle incarcération en France, alors que plusieurs pays européens prenaient une nouvelle fois des mesures drastiques pour contenir l’épidémie.Résolution de méfiance envers le gouvernement« Tout en mettant en garde contre les conséquences néfastes de telles solutions, comme la santé mentale des enfants et des adolescents.


avis

Tête d’étoile

Stéphane ValenskiStéphane Valenski

Chronique

Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristoph Donner

Chronique

Robin Rivaton, essayiste, membre du Conseil d'évaluation scientifique de la Fondation pour l'innovation politique (Fondapole).Robin Rivaton

Journal libéral

"Si ce n'est pas faux quand de nombreux économistes prestigieux viennent dire que c'est le bon moment pour emprunter aujourd'hui, ils s'expliquent pour la mauvaise raison."Considérez Alan Madran.Alain Madelin