Covid-19 : le Maroc rompt la liaison aérienne avec la France


N.-É.Quand la France prend de nouvelles mesures pour arrêter le 5e Avec les vagues de Covid-19 et les progrès de la vaccination, la situation épidémiologique du Maroc s’est améliorée et le Maroc a pris une décision majeure pour éviter d’importer des cas sur son sol. Le ministère des Affaires étrangères du Maroc a annoncé jeudi 25 novembre la suspension des vols réguliers à destination et en provenance de la France. “Cette décision prendra effet à partir du 26 novembre 2021 à 23h59 (22h59 GMT) jusqu’à nouvel ordre”, a indiqué un communiqué officiel relayé par l’agence de presse MAP.

L’annonce “intervient pour maintenir les performances du Maroc dans la gestion de la pandémie de Covid-19 et faire face à la dégradation de la santé dans certains pays proches de l’Europe”, a indiqué le Comité interministériel de surveillance du Covid-19.

Le contrôle aux frontières a déjà été renforcé

La France est le premier partenaire économique du Maroc. Les liens culturels et humains sont également étroits. Plus de 1,3 million de Marocains vivent en France, et près de 80 000 Français vivent au Maroc.

Il y a près de deux semaines, avec l’augmentation du nombre de pollutions au Covid-19 en Europe, le Royaume a durci la réglementation aux frontières. À l’avenir, à leur arrivée au Maroc, en plus des tests de santé obligatoires et des tests PCR négatifs, les voyageurs passeront un double contrôle avec une caméra infrarouge, un thermomètre électronique et un test d’antigène, et expliqueront les détails du communiqué de presse.

Lire à nouveauEt si Maglev était frustré…

Les passagers testés positifs à l’arrivée seront immédiatement renvoyés dans leur pays d’origine aux frais du transporteur aérien ou maritime, à l’exception des résidents permanents du Maroc. Selon la dernière mise à jour du ministère des Affaires étrangères, ces mesures concernent toutes les personnes des pays dits de la liste B, à savoir la France, certains pays de l’Union européenne, le Royaume-Uni, l’Algérie et la Tunisie.

Le mois dernier, les autorités marocaines avaient déjà suspendu les vols à destination et en provenance de l’Allemagne, des Pays-Bas, du Royaume-Uni et de la Russie en raison de l’évolution de la santé dans ces quatre pays. Si la situation épidémiologique du Maroc ne cesse de s’améliorer et que le couvre-feu, qui était en vigueur depuis plusieurs mois début novembre, est levé, l’Europe redeviendra l’épicentre mondial de la riziculture cet automne.

Lire à nouveauCovid-19 : Ces pays à la mortalité croissante