Covid-19 : le nombre de tests de dépistage augmente


UUne augmentation “particulièrement notable” chez les enfants et les adolescents. Le nombre de tests de dépistage du Covid-19 a augmenté de 40 % la semaine dernière alors que l’épidémie en France s’aggravait, selon les chiffres publiés par le ministère de la Santé jeudi 25 novembre.

Une nouvelle vague de tests a commencé. Un peu plus de 2,9 millions ont été exécutés au cours de la semaine du 15 novembre, a déclaré Dreams dans un communiqué. C’est 815 000 de plus que le jour férié du 8 novembre.euh En novembre, il a atteint le point le plus bas à 1,8 million. La récupération des patients de moins de 16 ans qui ont doublé le nombre de tests la semaine dernière à 730 000 a été remarquable, dont un peu moins de 240 000 PCR salivaires réalisées principalement à l’école.

Augmentation de « pour tous les âges »

Cependant, cette tendance s’accentue “à tous les âges” et, pour la première fois depuis le 15 octobre, n’a pas été totalement vaccinée, à quelques exceptions près (ordonnances, positifs récents en cas de contact). a été complété. Tests, contre-indications vaccinales).

Lire à nouveauVaccin anti-Covid : les enfants ont un besoin urgent d’attendre

Le gouvernement n’envisage pas de révoquer cette mesure et son impact reste difficile à quantifier. La DREES, contactée par l’AFP, fait référence à l’assurance maladie où il est “impossible” de distinguer les tests “gratuits” et “payants” et ne précise pas le nombre d’actes à rembourser.