Covid-19 : Pourquoi vous inquiétez-vous de la 5ème vague ?


LFrance, avez-vous encore été submergé par le Covid-19 ? A quelques semaines de Noël, et de la nouvelle variété Omicron, plus contagieuse mais menaçant d’être moins toxique a priori, l’épidémie progresse de façon spectaculaire. Avec 496,8 cas pour 100 000 habitants au 6 décembre, l’incidence a bondi de 550% en un mois. Le nombre quotidien moyen de cas détectés (45 043) approche le pic de la deuxième vague à l’automne 2020 (48 079 le 2 novembre). Ce record absolu du nombre de cas par jour, rarement détecté lors de la première vague de la pandémie du printemps 2020, devrait être dépassé dans les prochains jours.

Avec ce niveau de pollution, le gouvernement a de nouveau fermé le pays l’année dernière. Ce deuxième confinement nous a permis de dissoudre les polluants qui étaient tombés à 10 000 début décembre, nous permettant de rouvrir le magasin et de prendre nos vacances à temps. Pour le moment, rien n’a été discuté à ce sujet. Just Jean Castex a annoncé la fermeture de la discothèque pour un mois à compter du vendredi 10 décembre.

Ceux qui n’ont pas été vaccinés sont touchés

Il est toujours difficile de comparer les vagues. Au fur et à mesure que la politique de dépistage change, les saisons changent et nous respectons les gestes barrières… Ainsi, nous retrouverons le même nombre de cas que l’année dernière, mais nous doublerons également le nombre de tests. Avec une moyenne de plus de 700 000 tests par jour contre 300 000 en novembre 2020, les chances de trouver un cas positif sont élevées. Le taux positif (6,4 %) est inférieur au pic de la deuxième vague (15,9 %).

Mais il y a là une dynamique fulgurante à la hausse. La pollution explose, mais la cinquième vague n’a pas encore noyé l’hôpital. Le 27 octobre 2020, plus de 2 900 patients Covid-19 ont été admis en unité de soins intensifs, et 2 900 ont été admis avec un nombre de cas similaire. Selon les données du service de recherche, seulement 10 % des personnes de plus de 20 ans ne sont pas vaccinées, mais 28 % sont positives à la PCR, 49 % sont admises en réanimation, et du 25 octobre au 21 novembre. Elle en représente 41 %. de décès. , Evaluation et Statistiques (DREES).

Lire à nouveauPrésident : Faut-il interdire les réunions en plein Covid-19 ?

Le gouvernement travaille à généraliser les doses de rappel à tous les adultes (12 millions en ont déjà reçu) afin de contenir les vagues et d’éviter le confinement. Jouer l’horloge, combien de temps est-ce? L’hôpital est toujours dans l’eau car il n’est pas submergé. L’entrée en réanimation est retardée d’environ deux semaines par rapport à la pollution. Par conséquent, le nombre de patients hospitalisés devrait continuer d’augmenter dans les semaines à venir. En 2020, le nombre est passé de 2 900 à 5 000. deux semaines. Le Covid-19 tue encore 100 personnes chaque jour (400 au plus fort de la deuxième vague). Si la courbe de l’affaire ne s’inverse pas, l’hôpital aura du mal à échapper aux vagues. De plus, des plans blancs ont déjà été repris dans certaines zones.