Covid-19 : samedi, saut de passe et marche adverse

En théorie, environ 560.000 personnes risquent de perdre leur pass samedi, a indiqué vendredi soir à l’AFP le ministère de la Santé. Cependant, il est difficile de déterminer le nombre réel.

En excluant les personnes infectées entre-temps (prolongement du pass), on estime qu’environ 15,9 millions d’adultes ont reçu le rappel samedi, sept mois après la dernière injection. C’est maintenant une condition nécessaire pour maintenir le chemin.

Jeudi, environ 15,3 millions de ces personnes avaient été rappelées, selon le ministère. Mais cela ne signifie pas que les 560 000 restants perdront leur laissez-passer samedi.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

à l’intérieur, “Il y en a pas mal qui montrent une infection“Nous n’avons pas encore notifié dans l’application Tous AntiCovid qui prolonge la validité du pass, mais mercredi le ministre de la Santé Olivier Véran s’est expliqué avant d’être lui-même testé positif.

-“”la norme“-

Fin novembre, en publiant le rappel à tous les adultes, le gouvernement a annoncé qu’il exigerait une prolongation du laissez-passer sanitaire (qui sera bientôt remplacé par un laissez-passer de vaccination). Les autorités ont fixé au 15 janvier la date limite de désactivation des laissez-passer en l’absence de rappels ou de certificats de rétablissement.

Cela ne signifie pas nécessairement que le rappel doit avoir été fait avant cette date. Cela correspond à l’entrée en vigueur du mécanisme. À partir de samedi, le pass pour ceux qui n’ont pas reçu de rappel expirera après un maximum de 7 mois. Dernière injection (sauf si infecté entre-temps).

La date limite était le 15 décembre pour les personnes de plus de 65 ans et celles souffrant de comorbidités qui ont accédé au rappel en septembre.

“”Mi-décembre, les gens s’inquiétaient (…), et en fait, vous n’avez jamais entendu parler d’un jump pass», a relativisé M. Veran.

Selon lui, 98% des personnes vaccinées de plus de 65 ans ont reçu un rappel 7 mois après la dernière injection. Ce rapport est “Près de 90 %“Trois mois après la dernière injection.

“”Le taux d’acceptation des rappels est très élevé“Qui a garanti M. Belan.”Le rappel est une règle, le non-rappel est une exception“.

Le 15 février, la date limite pour la vaccination de rappel sera étendue à 4 mois à compter de l’injection précédente, et non à 7 mois.

-Quelques matrices-

En plus du nombre de passes, vous pouvez également compter les adversaires sur cet appareil le samedi. Des manifestations sont prévues dans toute la France, comme ce fut le cas samedi dernier.

Au total, 85.000 à 120.000 personnes sont attendues, dont 9.000 à 14.000 à Paris, ont indiqué des sources policières.

Dans la capitale, plusieurs lignes sont organisées. Le plus important devrait être le mouvement du mouvement rapatrié de Florian Philippot, candidat à la présidence en faveur du Brexit français, à partir de 14h00 depuis le Trocadéro.

L’autre défilé est “Gilet jaune“.

Pour le gouvernement et les forces de l’ordre, l’une des questions est de savoir s’il y a plus de participants que la semaine dernière.

Suite à la déclaration d’Emmanuel Macron, «Se mettre en colère“Les 105 200 manifestants non vaccinés ont été comptabilisés par le ministère de l’Intérieur dans toute la France le 18 décembre, soit quatre fois la précédente mobilisation de 25 500.

Express

Vu le nombre de participants à ces actions, la majorité espère également boucler le vote du Vaccine Path Act au Congrès ce week-end.


avis

Chronique

François Bazin, essayiste et journaliste spécialisé en politique.François Bazin

Chronique

Christophe DonateurChristophe Donateur

Chronique

Chronique des donateurs Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristophe Donateur

Chronique

Sylvain Chute