Cyclisme : Pino veut « regagner la course » de février à octobre

L’équipe Groupama-FDJ Frainc-Comtois, qui a remporté le tour 2019 jusqu’à l’abandon peu avant l’arrivée, a annoncé mardi le jour de son retour à la compétition lors du Tour du Tour le 18 février. .. Alpes Maritimes et Var.

Question : Quelles sont vos ambitions cette année ?

Réponse: “C’est simple, retrouver la course, retrouver mon niveau après une année difficile, et gagner dès qu’on en a l’opportunité de février à octobre.“”

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Q : Etes-vous inquiet pour vos objectifs de podium sur le circuit fixés par Marc Madiot ?

R : “Nous sommes tous intéressés par cet objectif. Il est donné par l’équipe. J’ai l’ambition de jouer sur le podium avec une équipe solide, ce qui était rare en montagne. Si nous avons tous notre propre niveau, il n’y a aucune raison pour que nous ne le puissions pas. Jouez le plus haut possible.“”

Q : En ce sens, est-il important d’embaucher Michael Storer (le vainqueur des deux étapes de la Vuelta 2021) ?

R : “C’est une très bonne pioche et l’une des meilleures recrues montagnardes de ces dernières années. De plus, il était très poli, surtout après avoir vu ce qu’il a fait à La Vuelta. Avec David (Gaudu), nous pouvons former un très bon trio en montagne. Notre groupe est une très heureuse surprise.“”

Q : Avez-vous déjà voulu vous concentrer sur la scène plutôt que sur la tournée générale ?

R : “Nous savons que beaucoup de choses peuvent changer entre ce que nous avons dit au départ et ce qui s’est passé au cours des huit premiers jours de course. J’ai la chance d’avoir trois grosses cartes pour le grand public. Si quelque chose arrive, il y a une personne derrière. Mettez votre ego de côté. Il est plus facile d’avoir plusieurs lecteurs. C’est bien de partager ce rôle. L’objectif est d’abord d’atteindre 100 %.“”

Q : Avez-vous manqué le Tour de France ?

R : “Bien sûr, j’ai raté le Tour de France. Surtout l’année dernière, je n’ai pas fait ça, alors j’ai eu du mal pendant deux ans. J’ai gagné trois étapes dans le passé. J’étais sur le podium. Nous souhaitons retrouver le plus possible la joie, l’ambiance et le lieu mythique de la victoire sur scène de la tournée.“”

Q : Comment voyez-vous 2021 ?

R : “2021 a été ma pire année. Je n’ai jamais été blessé aussi longtemps sans voir le bout du tunnel. C’était assez dur moralement, mais j’ai quand même tenu le coup. Heureusement, j’ai pu reprendre confortablement en août et septembre.“”

Q : Que pensez-vous de l’attaque de cette saison ?

R : “Attaque avec désir. J’ai eu la formation que je voulais faire. La sensation est de retour cette semaine. Je devais retrouver le soleil et la chaleur, je vais bientôt partir pour Ténérife. Je veux le mettre en service d’ici février.“”

Q : Et votre programme ?

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

R : “Tour de Zarpe-Tour de Zarp-Maritime’s et du Var, reprise du 18 au 20 février. Ensuite, Tirreno-Adriatico, Tour du Jura, Tour de Alp, Tour de Romandie, Tour de Suisse, Tour de France. C’est un programme que je faisais régulièrement avant 2018, mais c’est un peu un retour aux sources. Je suis très heureux d’être de retour en Suisse. ça fait longtemps!“”


avis

Chronique

Donateur de colonne Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristoph Donner

Chronique

Sylvain Fall

Chronique

Nicolas Bouzou identifie trois grandes batailles de l'année.Nicolas Buzo

Ultimatum

Christoph Donner ITV à ParisChristoph Donner