Dakar 2022 : Quatrième vainqueur, Nasser Al-Athiya rejoint Ari Vatanen

Le Qatar Nasir Al Atiya (Toyota) a remporté le quatrième Rallye Raid Dakar à l’issue de la 12e et dernière étape à Djeddah (Arabie Saoudite) ce vendredi depuis 2011, 2015 et 2019. Il devance le Français Sébastien Loeb (Prodrive) à l’issue d’une course qu’il a dominée tout le temps, sans quitter la tête de la catégorie.

Sébastien Loeb (BRX Hunter), Stéphane Peterhansel et Carlos Sainz ont saisi la poignée de l’Audi RS Q e-tron et ont battu Alsace et son copilote Fabian Lulucin pendant plus de 25 minutes. Je n’ai pas pu ébranler le Qatar.

Le Prince du Désert a 51 ans et a remporté son quatrième succès avec 18 participations, remportant la Volkswagen en 2011, la Mini en 2015 et la Toyota en 2019, suivi du copilote Matthew Baumel.C’était un troisième succès. Le constructeur japonais a inscrit son nom au palmarès de la deuxième épreuve Premier Rallye Raid.

Nasseral-Attiyah et Mathieu Baumel prennent trop de risques après avoir augmenté leur avance à plus de 48 minutes le reste de la journée à Riyad (48’54” à Yazeed Al-Rajhi, 50’25” à Sébastien Loeb). La seule horreur a été 350 km parcourus en deux roues motrices lors de l’étape 8, finalement concédée à neuf champions du monde WRC en seulement sept minutes.

Loin du record de huit victoires en auto (et six de plus en moto) de Stéphane Peterhansel, le médaillé de bronze Nasser Alatya, qui a tiré sur terre battue aux JO de Londres, fait partie du club fermé des quatre vainqueurs du Rallye Dakar, rejoint Ari Vatanen.

En quad, Alexandre Giroud (Yamaha) est devenu le premier vainqueur français du Dakar. Le quadragénaire, qui a réalisé les meilleurs résultats sur six sorties depuis 2018, a terminé quatrième en 2019, mais a remporté l’édition 2022 25 ans après que son père Daniel ait terminé pour la première fois sur ce type de véhicule.