Déclaration de patrimoine incomplète : le ministre Alan Grisset condamne


N.-É.Il avait un couteau effondré. Alain Griset a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris à six mois de prison et trois mois avec sursis à compter du mercredi 8 décembre pour “déclaration d’incomplétude ou de fausseté de sa situation patriotique”. Me Patrick Maisonneuve, l’avocat d’un ministre de la petite entreprise qui n’a pas assisté à l’audience, a immédiatement annoncé son intention de faire appel de la condamnation. Veuillez noter que le tribunal n’est pas aussi strict que la demande du ministère public d’une peine avec sursis de 10 à 12 mois et d’une peine avec sursis de 3 ans. Cela s’accompagnera d’une « interdiction automatique de l’exercice des fonctions publiques ».

En rendant son jugement, le tribunal a jugé qu’Alain Grisset “avait choisi de cacher une partie importante de ses actifs” et a souligné deux facteurs de détérioration. “.

Plus de 300 000 euros n’auraient pas été déclarés

Au gouvernement depuis juillet 2020, Alain Griset a comparu devant le tribunal correctionnel en tant que Premier ministre sortant. Il dissimule délibérément la détention d’un plan d’épargne en actions (PEA) de 171 000 € au Responsable de la transparence de la vie publique (HATVP) et la « détention directe » de plusieurs sociétés comme la Française des Jou et Natixis.

Lire à nouveauContrôle de 300 000 € sur la déclaration d’impôt d’Eric Dupond Moretti

Il s’agit également d’un total de 130 000 € investis dans son Plan d’Épargne Actions (PEA), qui est la partie nord de l’organisation d’Alan Grisset depuis 1991. Il appartenait à la Fédération nationale de l’artisanat et des services du commerce (Cnams).

L’équipe éditoriale vous conseillera