Des nouvelles de Jean-Pierre Pernout atteint d’un cancer par Natalie Mercy


NS’Les épreuves sont sérieuses, et c’est la sérieuse Natalie Mercy qui est venue rapporter la nouvelle que son mari Jean-Pierre Pernout avait souffert d’un cancer du poumon.Avec les traits représentés, visiblement inquiète, dit-elle en Ne touche pas à ma télé Comment les deux organes ont été continuellement touchés : La première intervention chirurgicale en juillet a sauvé un poumon, mais malheureusement, en septembre, l’autre poumon a été attaqué par une tumeur plus grosse. Les journalistes n’ont pas pu se faire opérer et ont reçu une radiothérapie, mais ils devront attendre janvier de l’année prochaine pour connaître l’évolution exacte de la maladie.

“Il a le moral d’acier, on est avec lui, il se bat”, Natalie Marquee s’est confiée sur le tournage TPMP.. “C’est violent, on le sait, il faut se battre, être positif dans sa tête. On a gagné dans le premier poumon, pourquoi on est deuxième je ne sais pas si je dois gagner dans mes poumons. Le mot cancer ne veut pas forcément dire mort. » Pense-t-elle au pire ? » J’ai évidemment peur », répond-elle. , Sa voix était nerveuse. « On fait confiance aux médecins, ils ne peuvent encore rien dire. Je ne sais pas tout de suite car la maladie progresse. Elle dit que la moralité est toujours l’une des premières armes des patients. personnalité.” “Il a des hauts et des bas, c’est normal, je ne veux pas qu’il me fasse peur. Je suis très fière de lui. A annoncé la maladie à deux enfants, Lou et Tom. C’était elle. C’est elle qui a le courage de quatre personnes aujourd’hui.

Briser le silence

De son côté, Jean-Pierre Pernaut semble prendre les choses plus légères et plus distantes, du moins en apparence, comme pour mieux se débarrasser du mal. “En avril et mai, j’ai découvert une petite maladie qui survient chez les fumeurs, les fumeurs stupides – pendant des années on m’a dit d’arrêter de fumer et d’arrêter de fumer – et je me suis avéré avoir un petit cancer du poumon… Ainsi, lors du documentaire il mis en place le 9 décembre au prochain C8, il annonce aux Français sa nouvelle épreuve.Le plan est presque ironique, mais les rumeurs persistent et il décide de faire parler sa femme pour accélérer le silence.

Ils partagent cette épreuve ensemble, comme ils le faisaient auparavant. Durant l’été 2018, alors que Jean-Pierre Pernaut souffrait d’un cancer de la prostate, il préférait déjà être transparent. J’ai notamment reçu les conseils de ma femme Natalie, qui a lutté contre la leucémie dès son plus jeune âge. “Elle m’a aidé à accepter et à faire des perspectives”, a-t-il expliqué après coup dans une interview. match parisien.. Elle m’a tout de suite rassuré : nous allons soigner ce cancer. « Et en plus : « Je trouvais ridicule et plus douloureux d’évoquer une longue maladie. […] Mais franchement, je n’avais pas peur car j’avais beaucoup de discussions avec ma femme. “”

Son opération l’a changé, le Covid et le confinement ont fini par le persuader de relâcher et d’abandonner la pression à 13h… et sa famille, notamment Natalie Marquee et leurs enfants. “J’ai 70 ans. J’ai pensé qu’il était temps d’arrêter, de ralentir un peu et de changer de rythme”, expliquait-il à l’époque. C’est aussi un avant-goût de la vie, il vaut mieux en profiter tant qu’elle est là. » Des thèmes qui ont fait les beaux jours de son journal en se lançant dans la télé, les chroniques LCI et la Web TV avec un focus sur le territoire et le patrimoine.

Lire à nouveauDouleur, “Guignol”, paparazzi : Jean-Pierre Pernout abandonne

Pour l’instant, je ne vais pas lâcher Jean-Pierre Pernaut. « Il continue de travailler. C’est une bonne chose. Natalie Marquee conclut : TPMP.. On parle de nos vacances, des recherches de nos enfants, on veut déménager, avoir une nouvelle maison, on a plein de projets. Il faut avant tout que la vie dure…”