Des personnes non vaccinées ont été expulsées de la société en Autriche

Dans les principaux centres de vaccination de Vienne, les jeunes Viennois ont patienté tranquillement pour recevoir leur premier vaccin lundi lorsque deux millions de personnes non vaccinées ont entamé un nouveau confinement.

L’Autriche utilise tous les moyens pour stopper la propagation du virus et augmenter le taux de vaccination de sa population (65% à ce jour).

La ville de Vienne a choisi de prendre les devants, même si les régulateurs européens n’ont pas encore approuvé l’utilisation du sérum Pfizer-BioNTech chez les 5-11 ans.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Et cette initiative est appréciée des écoliers de la capitale en ce jour férié. Plus de 10 000 réservations ont déjà été réservées, a déclaré Peter Hacker, un assistant de santé de la ville qui a commencé le programme tôt le matin.

“”Repos assuré“Gerard Schwarz, 41 ans, qui n’avait que cinq ans et était venu avec deux enfants, dont Théo, a répondu.”Nous pensons qu’il sera protégé comme tout autre vaccin.“.

Le masque coloré sur le visage, le premier a été traité par injection et a été un peu effrayé par la caméra.

Comme Peer, une robe noire de huit ans et des cheveux blonds disent qu’elle en avait.un peu“J’ai peur, mais je suis très fier de partir avec lui.”passe ninja“Du nom des graines de sésame données aux enfants autrichiens.

-“”discrimination“-

Lors de l’implication des plus jeunes, le Premier ministre conservateur autrichien Alexander Schallenberg a décidé lundi d’enfermer les personnes non immunisées ou non vaccinées après avoir attrapé le Covid.

NS “La situation est grave“Nous avons prévenu dimanche le chef du gouvernement avant la recrudescence de nouveaux incidents, la plus élevée depuis le début de la pandémie, avec une population moyenne de 8,9 millions d’habitants dans le pays.

Des Pays-Bas à la Norvège, il y a un vent d’inquiétude en Europe, où la pollution augmente et les réglementations sont rétablies.

Mais l’Autriche est la seule Union européenne (UE) à contenir des personnes non vaccinées après avoir déjà été éliminée des restaurants, hôtels et salons de beauté qui exaspèrent une partie de sa population.

“”Bienvenue dans l’apartheid», a condamné un groupe accusant le gouvernement de l’avoir nommé lundi.Bouc émissaire“.

“”Schallenberg provoque la confusion et la division, obligeant les gens à faire des injections suspectes« Estimations le médecin Christian Fiara, qui est actif dans un groupe appelé Initiative Corona Information.

Des manifestations soutenues par le parti d’extrême droite FPÖ, qui vient d’annoncer que des opposants au vaccin sont actifs dans le Covid 19, sont prévues samedi prochain.

Même si le gouvernement annonce de nombreux contrôles et sanctions, les experts ne cachent pas leur scepticisme quant à l’efficacité de telles mesures.

D’autres, comme l’expert Bernd Christian Funk, se demandent dans les médias si le confinement d’une partie seulement de la population est constitutionnel.

“”C’est de la discrimination pure et simple“Dimanche, Sabine, conseillère en énergie de 49 ans, a été offensée lors d’un précédent rassemblement qui ne voulait pas la nommer.”Bien sûr, ma vie et ma liberté sont entravées.Ce n’est pas la bonne façon de continuer“.

“”Je suis ici pour envoyer un message : nous devons nous battre“J’ai rejoint l’AFP Sarahain, une employée de 30 ans du service hospitalier.”Nous voulons travailler, aider les gens, mais ne voulons pas être vaccinés.C’est à nous de décider“.

-Noël sûr-

Au centre-ville de Vienne, les commerçants et passants interrogés par l’AFP au marché de Noël ont globalement salué ces nouvelles restrictions sans craindre une baisse de fréquentation à l’approche des vacances.

“”Nous faisons ce qu’il faut et voulons que tout le monde se sente en sécurité“C’est sur la place de la mairie et a dû être annulé l’année dernière en raison d’une pandémie, explique Daniel Stocker, le responsable du marché.

Cependant, certains Viennois craignent qu’il ne suffise pas d’enfermer des personnes non vaccinées.

Cette fin de semaineSe presser“C’est sur un support en bois au pied d’un grand sapin de Noël”, explique Jutta Krumphold, la cinquantaine, qui vend des cosmétiques et des savons.

Application L’Express

Analyse et décryptage du suivi où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Les gens ont peur qu’un confinement généralisé soit adopté. “”Ils m’ont dit de faire le plein avant que tout ne ferme“Et éteins les lumières.


avis

Le groupe de réflexion L’Express

Le dernier réacteur français a été lancé en 2004.Cécile Maisonneuve est Senior Fellow à l’Institut Montagne et Conseillère au Centre Énergie et Climat de l’IFRI.

Chronique

SharmaniAbnoussé Shalmani

Chronique

Christoph Donner, écrivain.Christoph Donner

Chronique

Nicolas Bouzou, économiste et essayiste, est le fondateur et directeur du cabinet de conseil Asterès.Nicolas Buzo