« Des progrès aussi bien que des regrets » : Macron donne une note positive à la COP26

« D’une certaine manière en quelque sorte », cette COP26 ? Contrairement à la jeune militante suédoise Greta Thunberg, qui a mis en cause la Conférence sur le changement climatique, Emmanuel Macron “utilise” ce magnifique rassemblement annuel sur les questions environnementales qui permettent de “progresser” tout en reconnaissant des “regrets”.

Le chef de l’Etat s’est notamment félicité de l’engagement d’environ 200 pays à « accélérer la réduction de l’utilisation du charbon ». “Nous continuons à être mobilisés pour réussir la prochaine étape : l’annonce des sorties de charbon signées par les grands émetteurs”, a-t-il poursuivi dans une série de tweets.

Emmanuel Macron s’est également félicité du fait qu’une centaine de pays représentant “la moitié des émissions de méthane” se soient engagés à “réduire leurs émissions de 30 % d’ici 2030”. “Maintenant, l’autre moitié doit être impliquée”, a-t-il exhorté.

Les 200 pays de la COP26 adoptés samedi à Glasgow ont adopté un accord pour accélérer la lutte contre le réchauffement climatique.

La COP 26 « a réaffirmé l’importance pour nous tous de répondre à 100 milliards de dollars de mobilisation pour soutenir la transition de moins de pays ». “J’ai appelé à rattraper les retards pris en 2020 et 2021”, a déclaré le chef de l’Etat. « Nous le devons à notre jeunesse. Ne lâchez rien ! », conclut-il.