Djokovic en centre de détention rouvre le centre à Paris… dernières informations sur les pandémies

Le Covid-19 est déroutant à tous les étages. Que ce soit dans le monde du sport ou de la politique, la relance de la pandémie provoquée par les variantes d’Omicron fait l’actualité. En Australie, Novak Djokovic estime qu’il n’a aucune chance de participer à l’Open d’Australie. Samedi, des joueurs serbes ont de nouveau été arrêtés. Au Royaume-Uni, le premier ministre est emporté par une série de scandales. Dernier en date : “Friday apéritif”, un apéritif organisé en captivité chaque semaine à Downing Street. En France, le virus continue de se propager. 330 000 nouveaux cas ont été recensés en France ce vendredi, et un centre de vaccination contre le Covid-19 a été rouvert samedi dans la cour de l’Hôtel de Ville de Paris. Occasion pour les retardataires de leur rappeler de maintenir un parcours sain.

  • Djokovic retourne au centre de détention australien

Expulsion de Novak Djokovic après son retour en détention ? Le meilleur du monde devra encore patienter dans le centre de détention de Melbourne pour que son sort soit décidé après que le gouvernement australien a annulé son deuxième visa. Risques sanitaires”.

Après le premier échec de la procédure d’expulsion des stars du tennis serbes en début de semaine, le gouvernement australien a fait une nouvelle tentative. Cependant, Djokovic, qui n’a pas caché sa méfiance à l’égard du vaccin anticovid, entend combattre la décision jusqu’au bout et doit comparaître dimanche en référé devant le tribunal fédéral.

  • Sautez la passe et votre adversaire marchera

Des dizaines de milliers de laissez-passer sanitaires invalidés ce samedi faute d’échéance fixée par le gouvernement pour les rappels de vaccins anti-covid sur fond de nouvelles manifestations d’opposants au dispositif et de vote d’un projet de loi controversé. chemin. ‘Assemblée. En théorie, environ 560.000 personnes risquent de perdre leur pass ce samedi, a indiqué vendredi soir à l’AFP le ministère de la Santé. Cependant, il est difficile de déterminer le nombre réel.

En excluant les personnes infectées entre-temps (ce qui prolonge le passé), on estime qu’environ 15,9 millions d’adultes ont reçu un rappel de vaccination samedi, sept mois après la dernière injection. C’est maintenant une condition nécessaire pour maintenir le chemin. Jeudi, environ 15,3 millions de ces personnes avaient été rappelées, selon le ministère. Mais cela ne veut pas dire que les 560 000 restants perdront leur laissez-passer ce samedi.

  • Réouverture du centre de vaccination devant la mairie de Paris

Le Centre de vaccination contre le Covid-19 a rouvert ses portes dans la cour avant de l’Hôtel de Ville de Paris ce samedi, date limite fixée par le gouvernement pour récupérer les vaccins afin de se maintenir en bonne santé. “C’était urgent”, a déclaré à l’AFP Juan Fernandez, 32 ans, tenant un Burnham devant la mairie de Paris et obtenant un certificat de troisième dose.

Son carnet de santé a expiré ce samedi. “Chaque fois que je sors, j’ai besoin d’un laissez-passer santé, et j’ai fait plus pour cela”, a-t-il expliqué. “Je travaille dans un endroit bondé, notamment dans un centre commercial. Je ne peux pas y aller sans laissez-passer”, a-t-il ajouté.

  • “Apéritif du vendredi” allonge la liste des scandales visant Boris Johnson

L’apéritif était organisé tous les vendredis en captivité à Downing Street, a indiqué samedi le journal. miroir, Agrandir la liste des accusations portées contre le Premier ministre britannique Boris Johnson, dont la position semble de plus en plus volatile.

Le conservateur de 57 ans, englué dans une “partisanerie”, a été ouvertement critiqué par une majorité et fait face à la pire crise depuis son entrée en fonction en juillet 2019. Il a dit qu’il pensait que c’était un accord commercial. Mais depuis, d’autres révélations ont eu lieu, comme une soirée à Downing Street (sans Boris Johnson) à la veille des obsèques du prince Phillip en avril 2021. Elizabeth II a assisté seule aux funérailles de son mari dans l’image emblématique de la chapelle du château de Windsor. De la rigueur du confinement.

  • Chine : Omicron s’étend aux villes proches de Macao

La ville de Zhuhai, dans le sud-est de la Chine, a interrompu samedi les lignes de bus publics après avoir trouvé au moins sept cas d’Omicron, une variante hautement contagieuse du coronavirus, et demandé aux habitants de rester dans la ville. .. Jouxtant Macao, cette ville côtière de 2,4 millions d’habitants, surnommée Las Vegas, en Chine, avait déjà annoncé la fermeture des salons de coiffure, des salles de sport et des cinémas, notamment jeudi.

Ces décisions ont été prises après que les cas découverts dans la ville voisine de Zhongshan ont été suivis de la découverte d’une maladie bénigne et de 6 patients positifs mais asymptomatiques lors d’une vaste campagne de tests. .. La Chine se bat pour arrêter une petite épidémie de coronavirus, y compris certains cas d’Omicron qui se sont produits dans diverses villes et ont arrêté la propagation à travers le pays, des semaines avant les Jeux olympiques d’hiver de Pékin.

  • Covid-19 : Début de la vaccination des enfants au Brésil

La vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans contre le Covid-19 du Brésil a débuté vendredi à São Paulo, un mois après avoir été approuvée par les autorités sanitaires, malgré les critiques du président Jail Borsonaro de la rizière. Lors d’une cérémonie officielle dans un hôpital clinique de São Paulo, un garçon indigène handicapé de huit ans, Davi Seremramiwe Xavante, a été le premier enfant brésilien à être vacciné.

La cérémonie s’est déroulée devant João Doria, le gouverneur de centre-droit de l’Etat de São Paulo, farouche opposant à Jair Bolsonaro, et candidat à la présidentielle d’octobre. Le 17 janvier, une infirmière noire de 54 ans a reçu la première injection d’un vaccin anticovid à São Paulo, la plus grande ville du Brésil, avec 12 millions d’habitants. , 2021.


avis

Tribune

Le groupe public a besoin de se replonger dans son compte pour revendre son nucléaire à ses concurrents.Christian Saint Etienne, économiste universitaire

Chronique

François Bazin, essayiste et journaliste spécialisé en politique.François Bazin

Chronique

Christophe DonateurChristophe Donateur

Chronique

Chronique des donateurs Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristophe Donateur