Djokovic : “Pourquoi tu l’abuses ?”, le président serbe est en colère contre l’Australie

Le président serbe Alexander Vucci a accusé vendredi le Premier ministre australien d’avoir “abusé” de la star du tennis Novak Djokovic après que les autorités ont révoqué son deuxième visa. “Pourquoi l’abusez-vous, pourquoi vous attaquez-vous non seulement à lui mais à sa famille et à tout le pays”, a protesté Vucci sur les réseaux sociaux.

Les commentaires du président serbe ont menacé de retourner en détention samedi, quelques heures après que l’Australie a de nouveau annulé le meilleur visa du monde. Il a passé quelques jours en Australie et ne respecte pas ses obligations de vaccination contre le Covid-19. ..

Un entretien avec le département australien de l’Immigration est prévu samedi matin à ce sujet, à deux jours du début de l’Open d’Australie, où les Serbes veulent conquérir le 10e titre et le 21e Grand Chelem…

“Si Novak Djokovic veut lui interdire de remporter le dixième trophée à Melbourne, pourquoi ne l’a-t-il pas renvoyé tout de suite, pourquoi vous est-il impossible d’obtenir un visa pour votre pays ? Vous ne lui avez pas dit ? M. demanda Bukitch, avant de tirer une conclusion : “Novak, nous sommes à vos côtés !”.

Le président serbe avait déjà soutenu les joueurs dès le début de l’affaire en qualifiant le maintien des stars mondiales du tennis de “chasse aux sorcières politique”.

“Nor” avait une fois annulé son visa et avait été mis en prison à son arrivée à Melbourne le 5 janvier.

Son avocat a alors obtenu du juge qu’il récupère son visa et ordonne sa libération immédiate le 10 janvier. Cependant, le ministre de l’Immigration a finalement de nouveau annulé son visa vendredi à sa discrétion. La décision prise “sur la base de la santé et de l’ordre public et des bonnes mœurs” désigne le ministre.

Djokovic a admis qu’il avait rempli par erreur sa déclaration d’entrée en Australie et qu’il n’avait pas respecté les règles de quarantaine après un test Covid-19 positif en décembre. La pollution qu’il souhaitait lui permettrait de bénéficier d’une dérogation pour entrer en Australie sans être vacciné.

Djokovic s’est plaint d’une “erreur humaine” pour expliquer comment la mauvaise case sur son formulaire d’inscription avait été cochée.