En 2020, 15 kg de déchets par Français ont été naturellement mis en décharge.


LSa planète croule sous les ordures, et la France ne fait pas exception.Selon l’association, les gestes appropriés, dont Parisien En écho jeudi 9 décembre, 1 million de tonnes, soit 15 kg d’ordures par habitant, ont été jetés en France en 2020. C’est le double de celui de 2018, et le rapport annuel estime que la quantité de déchets était de 520 000 tonnes.

Il y a des canettes par terre, des bouts de cigarettes sont jetés par les fenêtres, et toutes sortes de meubles sont jetés sur la voie publique… Les Français ne manquent pas d’imagination pour se débarrasser des ordures. Et la crise sanitaire a révélé un nouveau « déchet » qui aurait fonctionné sans la Terre : des masques chirurgicaux, des brise-lames contre le Covid-19 que l’on retrouve facilement sur le trottoir. D’après une étude des gestes propres Parisien, 78 000 tonnes de déchets s’accumulent le long des routes, 10 000 tonnes de cours d’eau, plus de 660 tonnes de côtes et 450 tonnes de stations de ski.

Lire à nouveauQuelle bonne idée de multiplier l’amende pour blâme par 10.

Tragédie à la communauté… et à l’environnement

Les célèbres masques en tissu jetables ne sont pas que des déchets “nés” des pandémies. Pendant les fermetures de restaurants, les restrictions de voyage et les éventuelles pénuries dans les supermarchés, les Français se sont habitués à commander des repas à livrer ou à emporter. Parmi les déchets endémiques figurent les sacs artisanaux, les contenants en carton et autres couverts jetables.

En plus de l’obstruction visuelle, ces dépôts illégaux sont un fléau pour la communauté et l’environnement. Par prudence, le contrevenant encourt une amende de 68 €. Celui-ci s’élève à 75 000 € et pourrait être deux ans de prison pour l’entreprise.