“Envoyé spécial” : ces femmes qui accusent Nicolas Hulot

Ils s’appellent Silvia, Cecil et Claire. Le quatrième, ancien collaborateur de Nicolas Hulot, a tenu à garder l’anonymat. Et leurs propos ont agrippé les téléspectateurs français 2 comme une gifle. Jeudi 25 novembre, dans un “envoyé spécial”, ils ont précisé le jour où ils ont croisé la route d’un ancien présentateur d'”Ushuaia”. Des réunions qui ne se sont pas très bien passées sont impliquées.

Dans ce reportage tant attendu, ils se sont exprimés les uns après les autres, l’accusant de viols et d’agressions sexuelles. Contrairement à Pascal Mitterrand, dont les plaintes pour viol datant de 2008 ont été révélées en 2018 par le magazine Ebdo, personne ne s’est tourné vers la justice. Les faits énoncés sont stipulés dans tous les cas. Ces femmes, alors mineures, expliquaient s’être longtemps tues de peur d’être incroyables devant une personnalité préférée des Français.

Lors d’un échange téléphonique avec Élise Lucet pour conclure cette enquête choquante, Nicolas Hulot a fermement démenti les faits rapportés. « Jamais ! Jamais ! Jamais ! » a-t-il déclaré « ravagé » par ces accusations.

Silvia : “Je sais que je suis coincée.”

Occuper France 2

“Je dois me libérer. Je dois sortir de cette voiture”, dit Sylvia à la fin du témoignage, ouvrant un “envoyé spécial”. En 1989, cette jeune femme avait 16 ans. Nicolas Hulot, qui est fan d’elle, a 34 ans. Elle lui adresse une lettre à la Maison de la Radio, où il présente l’émission “Antipodes” tous les samedis.

“Je vais me présenter. Je vais vieillir, comme un adolescent écrivant une lettre à une star de la chanson”, se souvient sa quarantaine en pull rouge et chemisier blanc. Étonnamment, elle a immédiatement reçu une invitation pour assister au spectacle le 27 mai 1989. Êtes-vous Sylvie ? Alors invite-moi à prendre le petit déjeuner avec lui à la mort (Bar en bas de la Maison de la Radio) “, Elle dit.

Puis l’animatrice lui propose de l’accompagner en voiture jusqu’au métro Trocadéro, se souvient-elle. “Alors il m’a demandé d’embrasser mon cou (…). Et m’a dit : Est-ce ainsi que vous en rêviez ? Elle ajoute. Il l’emmène au parking extérieur. “Et là, il sort son pénis et remet son pantalon. Il m’a pris la main. Encore et encore, de nouveau derrière le siège et lâché prise. (…).. Il m’oblige à lui faire une pipe, ce que je ne fais pas vraiment. (…) Je sais que je suis coincée », dit-elle, les larmes aux yeux. Quelques années plus tard, “l’envoyé spécial” est allé voir sa mère et son meilleur ami Lionel, qui a évoqué le premier discours de Sylvia sur le viol. Elle ne voulait pas se plaindre que “personne n’aurait cru en moi”.

Cecil : “Je ne sais pas comment je suis descendu de ce taxi.”

Envoyé spécial-Nicolas Hulot : Les blâmes féminins.Cecil stationné à Moscou au moment de l'événement
Envoyé spécial-Nicolas Hulot : Les blâmes féminins.Cecil stationné à Moscou au moment de l’événement Occuper France 2

En CDD à l’ambassade de France en Russie, Cecil, 23 ans, est convoqué en septembre 1998, et Nicolas Hulot et son équipe sont bloqués à la douane. Sa direction le met en garde : une demande du président de la République, Jacques Chirac. Cecil a réussi à les libérer.

Pour la remercier, Nikolayuro boit un martini blanc dans une boîte de nuit branchée après avoir dîné au restaurant Novotel où ils séjournent, où elle commence à la séduire. “Arrêtez et rentrez chez vous”, répondit la jeune femme dès la première approche. Ils ont partagé un taxi.

“Si tu veux, je peux te trouver un boulot sur TF1”, a-t-il lancé la star alors qu’il était au milieu de sa célébrité. “” Non, merci, lui ai-je dit, avant qu’il ne pose sa main sur ma cuisse et se jette ensuite sur moi. Il touche ma poitrine et mon entrejambe. Je l’ai repoussé et l’ai frappé au visage autant que possible. Je ne sais pas comment descendre de ce taxi », dit-elle. “Je ne lui ai pas parlé plusieurs fois. On m’a clairement dit que je ne voulais pas avoir de relations sexuelles”, ajoute une personne qui n’a jamais évoqué le tribunal. « C’était un ami du président de la République, explique-t-elle.

Claire : “Dysfonctionnement dans les relations avec les femmes”

Occuper France 2

En 2008, Claire Nuvian a participé à de nombreux tournages « Ushuaia » au Costa Rica. À ce stade, aucun incident n’est triste. Elle empêche les “collaborateurs politiques” du futur ministre de la Transition écologique d’Emmanuel Macron d’ouvrir la porte de sa chambre s’il frappe, plutôt qu’avec lui, avant le départ. « Quelques mois plus tard, il a essayé de m’embrasser avec du café à la maison. Je lui ai dit d’arrêter, c’était hors de question. Apparemment un dysfonctionnement dans sa relation avec la femelle. Il y a », conclut Claire.

“Je me lève pour le saluer et il m’embrasse complètement avec sa bouche.”

Le dysfonctionnement a été répété par le témoignage d’un ancien collaborateur de Nicolas Hulot qui a souhaité garder l’anonymat. En septembre 2001, elle rejoint l’équipe d’animation de l’émission. “Dès la fin de la première rencontre dans son bureau chaleureux, je me suis levé pour le saluer et il m’a embrassé complètement avec ses lèvres. (…).. J’ai été très choqué. Je prends du recul, prends mes affaires et les casse”, conclut-elle.

Par ailleurs, sur le plateau, lors du débat qui a suivi la diffusion de l’enquête, Ellis Russet a révélé que l’ancienne animatrice Maureen Doll a envoyé une lettre à la rédaction, où elle a eu un rendez-vous avec Nicolas Hulot.Je vais vous le dire. Dans cette lettre Elle affirme avoir été agressée sexuellement par son hôte Dans un hôtel à Bruxelles en 1989 alors qu’elle avait 18 ans.

Une jeune femme de 18 ans n’est pas “particulièrement sexy”. “C’est important à dire, car à l’époque, je crois sincèrement qu’un homme peut me proposer de l’accompagner dans sa chambre sans aucune arrière-pensée. (…). Je l’ai donc accompagné et bientôt dans la chambre, où il m’a sauté dessus et a essayé de m’embrasser. Je le repousse, stupéfait et effrayé, et fais cette remarque naïve. Mais tu as une femme ! Et il me dit que ça n’a rien à voir avec moi supports.. “”

L’appel du receveur interrompt l’avancée de Nicolas Hulot. “Il m’a dit d’y aller, je le fais. Maureen Doll, aujourd’hui 51 ans, dit s’être sentie “choquée” par l’attitude de l’homme qu’elle admirait. Maureen explique dans une lettre que, malgré tout cela, il est revenu le voir cette nuit-là. “Pour cet événement travaux J’ai écrit une longue lettre au milieu de la nuit pour dire aux filles qui le félicitaient qu’il n’avait pas besoin de le faire. “”