Épargne : trois règles d’or pour bien investir son argent

Il arrive que vous n’ayez rien à faire pour réussir à augmenter votre épargne. Si vous voulez voir les chaussettes en laine grandir au fil des ans, vous devez adopter une stratégie claire avec une vision à long terme. Un bon épargnant doit savoir prendre des risques tout en gardant une approche sécurisée en combinant différents produits. Les trois règles d’or pour un investissement réussi sont :

Diversifier

C’est la règle de base. Vous devez savoir comment combiner des produits à haut risque avec d’autres produits plus sûrs pour faire un gros profit et comment vous protéger des coups durs. Par exemple, mettre son livret A sur le cap des 22 950 € ne sert à rien sans ouvrir une assurance-vie ou investir en bourse en même temps.

“L’inverse est également vrai”, a déclaré le gestionnaire de patrimoine indépendant Rodolph Brunon. Garder de l’argent liquide est toujours important. Si vous devez changer de voiture ou effectuer un travail urgent, vous pouvez retirer de l’argent de votre compte d’épargne. »»

Investissez progressivement

Économisez petit à petit. Cela n’a aucun sens de débloquer des milliers d’euros d’un coup sans y toucher à nouveau. Il peut être intéressant de faire le même nombre de transferts réguliers pour gonfler votre matelas au fur et à mesure. “Il est souhaitable de niveler les risques dans le temps entre l’inflation et les risques liés à la crise sanitaire, souligne Rodolph Brunon. La bourse à elle seule est si haute qu’elle est si haute. Plutôt que de déchanter avec de gros souliers, mieux vaut investir.” dans une crise et y passer plus d’un an »».

Agissez selon votre âge

Selon que vous ayez 25 ans ou 55 ans, vous ne pouvez pas épargner de la même manière. Lorsque vous êtes jeune, vous pouvez prendre le plus de risques, ce qui peut être rentable des décennies plus tard. À l’inverse, à un âge plus avancé, cela signifie que vous retrouverez les graines que vous avez semées il y a de nombreuses années. “On ne crée pas d’héritage à la retraite, au contraire, on en profite généralement, résume Rodolph Brunon. Il faut toujours avoir une vision à long terme. Plus le risque est élevé, plus le risque est élevé.”»