Equipe de France : “Benzema et Mbappe respirent le football”, déclare Stéphane Givalck

L’ancien attaquant international (14 sélections, 1 but) et champion du monde 1998 Stephanugi Baruch ne veut pas classer le duo Karim Benzema et Kylian Mbappe dans l’histoire de l’équipe de France. Les anciens joueurs de Gengan, Auxerre et Newcastle se félicitent de la complicité des deux buteurs, mais mardi soir est décisif en Finlande (2-0).

Ce duo Benzema-Mbappe est-il l’un des meilleurs de l’histoire du blues ?

Stéphanugivark. Pas besoin de comparer, mais c’est vrai que c’est très efficace et efficient. Je l’ai vu en Finlande. Dès que Benzema entre, ils se cherchent. La livraison de Mbappe à son premier but est excellente et est une bonne indication de leurs complices.

Êtes-vous surpris de ce lien qui s’est établi en quelques mois seulement ?

J’ai été surpris, non. Ce sont deux joueurs très talentueux qui évoluent dans les meilleurs clubs européens et sont habitués à des niveaux très élevés. Ils respirent le football et ressentent le jeu. Mbappe à sa vitesse, Benzema à sa déviation et à son arrivée. Il y a deux attaquants très puissants et trois attaquants avec Griezmann. Tout est bénéfique pour l’équipe de France.

Leur principale force n’est-elle pas leur altruisme ?

Ils n’essaient pas de faire la différence par eux-mêmes s’ils pensent que la solution est ailleurs. Ils peuvent jouer dans un espace court, ils se rejoignent.

Où est le curseur du duo Benzema et Mbappe par rapport au duo Trezeguet et Henry que vous avez connu ?

Il ne doit pas nécessairement être de la même qualité. David Trezeguet n’a pas beaucoup bougé, mais il a été très bon devant le but. Thierry Henry, c’était plus profond dans le couloir. Il ne peut pas être comparé. Chacun a ses propres caractéristiques et inconvénients. Par contre, ce que je vois, c’est que ce sont deux joueurs qui se cherchent et se trouvent. Ils veulent se battre les uns pour les autres.