Facilités pour personnes handicapées : les salaires de 20 000 aides-soignants augmentés


N.-É.Ajustées durant la période Ségur de lasanté, les augmentations salariales des aides-soignantes continuent de croître. Désormais, il est temps qu’environ 20.000 soignants supplémentaires, tous salariés de l’établissement pour personnes handicapées financé par le département, bénéficient de l’enflure naturelle des fiches de paie. Jean Castex a publié lundi 19 novembre une excellente nouvelle visant à remédier aux difficultés d’embauche du secteur médico-social.

“Il est impensable de maintenir des inégalités dans ces traitements entre deux soignants d’une même profession”, au seul prétexte que chaque établissement n’est pas financé de la même manière, a observé Jean Castex lors du déplacement jusqu’à son domicile. ) A Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine). Ce réexamen, qui “porte sur plus de 20.000 experts”, se concrétisera sous forme d’amendements au projet de loi de financement de la sécurité sociale, qui est en discussion au Sénat, avec le secrétaire d’Etat, a précisé le chef. Charge de handicap, Sophie Krusel. Selon les aides du Premier ministre, cela représente une enveloppe de 120 millions d’euros.

Lire à nouveauConclusion de Ségur de lasanté : Après la paie, des idées ?

L’hôpital n’arrête pas de tirer la sonnette d’alarme

Ces derniers mois, le secteur médico-social, qui comprend l’accompagnement des personnes âgées et handicapées, ainsi que des enfants sans domicile fixe et en danger, a mis en garde contre ses graves difficultés de recrutement. Cette pénurie de personnel s’explique en partie par la disparité de traitement entre les salariés. L’augmentation de salaire mensuelle de 183 € accordée au personnel des hôpitaux et des maisons de retraite lors du Ségur de la santé à l’été 2020 a depuis été progressivement augmentée. Et en partie vers d’autres secteurs, entraînant un épuisement des compétences pour les secteurs les mieux rémunérés.

Pour résoudre ce problème, les mises à niveau des installations de soutien aux personnes handicapées financées par la sécurité sociale ne seront pas comme initialement prévues et débuteront ce mois-ci en novembre.euh En janvier, Castex avait été annoncé pour un coût de 60 millions d’euros. Pour aider au recrutement de l’établissement, l’Organisation de santé communautaire (ARS) a également mis en place une “unité d’accompagnement RH exceptionnelle”, et l’agence Pôle Emploi propose une “formation qualifiante de courte durée” financée par le gouvernement, a indiqué Castex. quelque chose.

Les cadres ont également lancé une campagne de communication pour « attirer de nouveaux professionnels au service des personnes en situation de handicap » et d’ici le 15 janvier une « rencontre des professionnels de l’accompagnement social et médico-social ». A cet égard, le Premier ministre a assuré que “nous sommes prêts à mobiliser de nouvelles ressources” si le secteur et les partenaires sociaux qui financent une partie du secteur font preuve de “responsabilité”.