France-Nouvelle-Zélande : All Blacks vêtus de blanc, mauvais souvenirs pour Bruce

Il n’y a pas de place pour la superstition. Même si vous ne portez pas de vêtements noirs, les All Blacks restent un adversaire redoutable. Et les rugbymen tricolores le savent bien. Ils se préparent à affronter un adversaire néo-zélandais au Stade de France ce soir. Lors de ce voyage, les joueurs de Ian Foster joueront en blanc pour se distinguer de leurs adversaires vêtus de tuniques bleues traditionnelles.

Pas de victoire sur la version All Blacks White

Bruce a traversé pour la première fois la route des fougères noires dans un maillot blanc le 28 novembre 2009 à Marseille. Ils ont remporté un match test brillant (22-27) dans le Pacifique il y a cinq mois, mais les hommes de Marc Lièvremont se sont inclinés de manière significative sur un score de 39-12 à domicile. Pour aggraver les choses, contrairement aux visiteurs qui ont franchi la ligne de but à cinq reprises, ils n’ont pas gagné d’essai.

Presque ce jour-là, quatre ans plus tard, Bruce reçoit les All Blacks au Stade de France. Ils perdent à nouveau (19-26), mais cette fois ils affrontent le Triple Champion du Monde, notamment en première période, qui consiste en une série de tirs au but. A leur retour des vestiaires, les Néo-Zélandais ont mis la pression sur l’accélérateur et en fin de match ont enregistré deux tentatives que Bryce Durand n’a pas pu rencontrer.

Le 26 novembre 2016, au Stade de France, l’écart entre les deux équipes s’est un peu réduit puisque Bruce a perdu un déficit de seulement 5 points (19-24), notamment grâce à son grand succès de coup de pied. L’épisode final de la confrontation XV de France et “All White” remonte au 11 novembre 2017. Le rugbyman néo-zélandais s’impose à nouveau au Stade de France (38-18). Malgré les scores désagréables des hôtes, ils ont rattrapé les matchs proposés en seconde période.

Victoire impressionnante sur les All Blacks gris

Samedi soir, Bruce, dirigé par le capitaine Antoine Dupont, tient à mettre fin à ce qui pourrait ressembler à une malédiction. Pour ce faire, ils peuvent s’inspirer de la performance de Bruce lors de la Coupe du monde 2007. En quarts de finale du tournoi de Cardiff, la génération Ibanez, Pelous, Chabal, Clerc ou Dominici a héroïquement éliminé Neo-Zeeland. (20-18) Je porte des vêtements gris, pas noirs ou blancs.