Futuroscope : Incroyables plaintes des habitants du parc


N.-É.Les montagnes russes du Futuroscope “Objet si Mars” ont ravi les visiteurs avec deux propulsions et un véhicule rotatif. Entre 9h et 23h, ceux qui l’expérimentent n’hésitent pas à crier depuis un wagon élancé à 55 km/h et à témoigner de satisfaction et de surprise. La joie que les voisins du parc n’ont jamais connue, le ressentiment des cris de l’utilisateur, France 3 Tel que rapporté par Aquitaine, dimanche 28 novembre.

Lorsque l’attraction a ouvert ses portes en mars 2019, les résidents ont rapidement pris conscience de la pollution sonore et ont contacté le secrétaire du parc, Rodolph Buan. Rodolph Buan a ordonné la construction d’un mur antibruit de 9 mètres de haut et 110 mètres de long pendant le confinement. À la réouverture du parc, après un long repos reconnaissant, 15 voisins ont découvert qu’ils n’avaient jamais caché les désagréments causés par la construction.

Lire à nouveauLibération de captivité : Colère du parc d’attractions

But : Silence

Mike de France 3 Aquitaine, l’une des victimes d'”Objet si Mars”, a regretté et expliqué : Toutes les deux minutes environ pour souffrir de bruit, de cris constants. “Un autre voisin s’est plaint à lui qu’il n’était pas couvert par un mur célèbre.” En fait, alors que le mur s’arrête et que l’attraction commence, nous crions complètement en regardant passer le wagon. Et le mur nous est inutile parce que les gens crient. “”

Des habitants réunis sous forme d’association ont engagé un dialogue avec le Futuroscope. “Quand j’ai re-mesuré l’acoustique, il m’a été confirmé que cela n’avait pas été fait à un seul endroit et que c’était conforme à la réglementation (…) Il n’est pas possible de faire un mur sur toute la longueur du bâtiment. Futuroscope” commenté. .. Laure Mosseron, directrice marketing et communication du parc.